Blog : Germoir

Les graines germées, comment ça marche ?

Les graines germées, comment ça marche ?

Il existe une multitude de graines germées, nous vous les avons regroupées en 4 catégories principales. Puisqu’il existe un grand nombre de graines germées et de mélanges différents et que nous ne voudrions pas que vous soyez perdus, voici une présentation des plus connues !

 Notre conseil :  pour ceux qui débutent, il sera plus facile de faire germer des graines types ; d’alfalfa, de quinoa, de lentille, de blé, d’épeautre ou encore d’avoine. Elles poussent facilement et nécessitent moins de soins. Alors lancez-vous avec les packs découvertes, car il serait dommage d’essuyer un échec pour la première tentative !

Les différents types de graines germées :

– Graines de céréales

Le quinoa : cette graine complète, vous apportera un bon équilibre de protéines, de sucres lents et de vitamines E, C, B1 et B6.

L’avoine : a une forte teneur en vitamine B c’est une des céréales les plus énergétiques qui soit. Elle se consomme de préférence en hiver.

Le millet : cette céréale très complète est riche en magnésium, fer, phosphore et manganèse. Idéale pour compléter un régime végétarien, elle a également des propriétés anti-cancérigènes.

Le blé, le seigle et l’épeautre : très similaires, nous avons décidé de les regrouper. En deux jours seulement, leurs taux de protéines et de minéraux (tels que le calcium et magnésium) doublent et la vitamine D est multipliée par 6 ! Concernant le seigle, il a la particularité de fluidifier le sang.

Le sarrasin : si vous manquez de magnésium, c’est LA graine parfaite pour vous. Laissez vous tenter par une cure de sarrasin quelques fois dans l’année.

– Graines de légumineuses

Les lentilles : faciles à digérer, les lentilles sont riches en calcium et en vitamines B et C.

Les pois-chiches : rapides et faciles à faire germer, ils sont très énergétiques. Ces graines se composent de beaucoup de glucides assimilables et d’une forte teneur en protéines végétales : un complément parfait pour les régimes végétariens !

Le soja : bien germée, cette graine vous apportera de nombreuses protéines, glucides et lipides. Le soja contient un taux de chlorophylle important ce qui permet d’aider à la régénération des cellules malades.

Attention à ne pas le consommer sans aucune transformation car le soja est particulièrement indigeste avant qu’il ne germe.

L’alfalfa : très complète et simple à faire germer, c’est l’une des graines les plus connues. Elle contient une forte teneur en protéines, calcium, potassium,  magnésium, fer et en vitamines A, B1, B6, C, D, E, …

Le fénugrec : elle est riche en protéines, phosphore, fer, soufre et vitamine A. Très concentrée en sels minéraux, elle est à consommer avec modération.

– Graines oléagineuses 

Le sésame : très apprécié grâce à sa teneur en calcium il contient aussi des protéines et graisses insaturées.

Le tournesol : une graine très complète qui contient quasiment tous les nutriments nécessaires au quotidien ! Le tournesol se consomme plutôt “prégermé”. Laissez les graines tremper toute une nuit pour les déguster le lendemain.

– Toute la variété des légumes 

Carotte : c’est un des légumes les plus consommés car il contient de nombreux nutriments excellents pour votre santé. Un petit article dont elle est la star : (voir ici)

Navet :  il aide à lutter contre les maladies hivernales : bronchites, toux, angines. Ses vertus sont régénératrices et revitalisantes.

Brocolis : connu pour sa protection face au cancer, le brocoli contient ;  vitamine C, potassium, de fer et de zinc : une bombe de bienfaits !

Betterave : nous conseillons la betterave pour les personnes nerveuses ou anémiées. Très énergétique, elle est composée de minéraux tels que : calcium, fer, cuivre, iode…

Céleri : Consommez-en surtout en période de froid pour retrouver des forces ! Le céleri est le parfait draineur du foie et des poumons permettant aux personnes souffrant de digestion difficile de l’améliorer.

Fenouil : il cumule un grand nombre de bénéfices. Grâce à lui, soignez votre toux, vos spasmes intestinaux, vos rhumatismes, vos règles douloureuses et même vos vertiges.

Poireau : très riche en vitamines et minéraux, c’est un complément alimentaire équilibré qui se consomme tout au long de l’année.

Radis : intéressant à consommer pour les personnes ayant des problèmes respiratoires.

– Les graines mucilagineuses 

Ces graines sont particulières et nécessitent un germoir adapté contrairement aux autres;

Basilic : riche en antioxydants, vitamines A, B, C, sels minéraux (tels que le calcium, fer, magnésium, potassium) et oligo-éléments. Il est très bon pour votre digestion

Chia : rempli de vitamine B9 et d’oméga 3, cet aliment est aussi riche en protéines qu’en acides aminées. Le chia est utilisé par de nombreux sportifs car il est tonifiant et ne comporte pas de gluten.

Cresson : Vous ferez le plein de vitamines avec le cresson, il est connu pour ses vertus désintoxicantes et diurétiques. Elle renforce également les gencives et la pousse des cheveux.

Lin : Riche en oméga 3, en minéraux (calcium, fer, potassium), en vitamines B6, B9, E, F, K sels minéraux et en phyto-oestrogènes ce qui soulage les symptômes de la ménopause.

Roquette : ses pousses sont composées de soufre, calcium, potassium, magnésium, phosphore et de vitamines A, B1, B2, B3 ou PP, C.

Pour combiner les plaisirs et surtout les bienfaits de ces différentes graines germées, il existe des mélanges toniques très efficaces.

Les germoirs et leurs caractéristiques

Concernant les germoirs, il en existe une multitude et tous ne vous conviendront pas. Et comme choisir c’est renoncer, autant trouver celui adapté !

– Le germoir en verre

Il est peu encombrant, et très simple d’utilisation, il permet d’éviter les moisissures pour rester comme neuf jour après jour. Le germoir en verre est composé d’un couvercle et tamis en acier inoxydable permettant un développement plus sain pour ces graines comestibles. Il est pratique, écologique et peu encombrant mais aussi facile à laver et à entretenir. Idéal pour les débutants et pour les petits budgets, ce germoir est parfait pour une production réduite de graines germées.

– Le germoir à étages

Très pratique, le germoir à étages :  comporte 2 plateaux de germination au minimum mais peut aussi en contenir plus en fonction de la quantité de graines germées. Sa facilité d’entretien est aussi importante que son prix, assez abordable.

Concernant les inconvénients, sa matière plastique n’est pas ce qu’il y a de plus écolo puisqu’elle est fabriquée à partir de pétrole. Si vous optez tout de même pour cette matière, veillez à choisir un germoir sans BPA. Sachez aussi que le plastique transparent peut être gênant pour certaines graines qui préfèrent l’absence de lumière. Dans ce cas là, veillez à mettre votre germoir dans un lieu plutôt ombragé. Malgré tout, ce germoir reste un bon compromis pour débuter simplement et économiquement.

– La coupelle de germination

Elle s’utilise pour des graines spécifiques : les mucilagineuses. Il faut savoir que ce type de graines développe une texture gélatineuse au contact de l’eau, la coupelle de germination permet donc de les maintenir à la surface et d’éviter le développement de moisissures. Elle aère la culture pour permettre un développement adapté aux graines spécifiques telles que celles-ci.

-Le germoir en terre cuite

Ce type de germoir offre un environnement parfait pour la culture des graines puisqu’il leurs permet de se développer dans un environnement ombragé, relativement frais (chose dont les graines ont besoin) et la matière aide à éviter les moisissures. La terre cuite retient bien l’humidité exactement comme si les graines poussaient dans la terre d’un véritable jardin. L’eau nécessaire est maintenue dans la terre et le surplus s’écoule dans le plateau du dessous qu’il faudra donc vider.

Le germoir en terre cuite vous permet de cultiver de manière écolo puisque la terre cuite est un matériau totalement naturel. Il nécessite de l’entretien pour être certain d’éviter les moisissures si la surface de votre terre cuite n’est pas lisse. Il reste un peu plus cher que le celui en verre ou en plastique mais il est plus sain et se fondra mieux dans votre environnement.

Les germoirs automatiques

Parfaits pour les phobiques du jardinage, les germoirs électriques automatisent la culture et demandent un minimum d’efforts. Vous aurez juste à placer les graines germées dedans, mettre un peu d’eau et brancher l’appareil. Aussi simple que ça !

Grâce à ce germoir, vos graines évolueront dans un environnement idéal car tout est fait pour que la germination se fasse parfaitement, avec des graines arrosées, ventilées et abritées de la chaleur. Il existe quand même des inconvénients à ce type de germoirs puisque leur matière plastique n’est pas très écologique et pourrait avoir un impact négatif sur votre santé. Pas de quoi s’inquiéter mais cette solution reste moins saine qu’un germoir naturel. Et si vous accorder de l’importance à l’écologie, sachez aussi que ces appareils consomment de l’électricité contrairement aux autres. De manière plus brève, nous recommandons ces produits aux accros aux graines germées qui en consomment beaucoup et sur le long terme.

Si vous souhaitez en savoir plus sur la germination des graines, nous vous avons regroupé 5 astuces pour faire germer des graines correctement !

 

 

 

 

Les graines germées, l’astuce naturelle pour être en forme toute l’année

Les graines germées, l’astuce naturelle pour être en forme toute l’année

 Les graines à germer sont des graines qui se consomment en pleine germination. Il s’agit de graines sèches, qui quand elles  sont bien cultivées, révèlent tout leur potentiel vital.  A cette étape de leur développement, elles deviennent de réels super-aliments aux diverses bienfaits. Le concentré en vitamines des graines germées est très important, elles vous apporteront l’énergie nécessaire pour vivre en toute sérénité.

  Avec des saveurs et des couleurs aussi multiples que leurs vertus, elles agrémenteront joliment tous vos plats pour faire le plein de vitalité en beauté.

Les bienfaits et apports générés

Aujourd’hui, nous avons bien trop souvent des carences car les sols chimiques ne permettent plus aux plantes de se doter des vitamines qui nous sont nécessaires. Il devient donc presque indispensable de compléter notre alimentation. Ces graines germées présentent de nombreux avantages : faciliter votre digestion, affronter l’hiver, ou renforcer votre système immunitaire. Ces apports naturels sont donc importants et demandent peu d’efforts, la seule chose à faire est d’arroser un peu tous les jours pour voir germer vos graines.

Grâce à tous les minéraux qu’elles contiennent (potassium, magnésium, calcium, fer), les oligo éléments (zinc et cuivre) et la teneur en vitamines très élevée, vous serez en pleine forme, prêts à relever tous les défis !  Vitalité, meilleure digestion, diminution du taux de cholestérol, réponse à la graisse abdominale ou encore régénération de l’organisme, les bienfaits sont multiples… impossible de tous les citer sans partir dans une énumération sans fin. En bref, votre organisme se procurera tout ce dont il a besoin pour être en pleine forme !

Comment consommer les graines germées ?

Les graines germées se consomment surtout crues pour profiter de l’ensemble des bienfaits de chacune d’entre elles. Le goût varie en fonction de la graine choisie mais également en fonction de sa durée de germination.

Vous pouvez les consommer dans une salade, dans vos plats en règle général (soupe, wok, omelette), au petit-déjeuner (dans vos céréales ou un muesli) ou en apéritif. Ces graines sont simples à consommer, il suffit de les inclure dans vos préparations quotidiennes sans abuser sur la quantité !

Posez-vous les bonnes questions avant de vous lancer !

Pour choisir votre germoir idéal, vous devez examiner votre motivation : Pour quelles raisons fais-je cela ? Combien de temps vais-je tenir ? Vais-je aimer manger ces graines ? A partir de ces questions, vous pourrez établir un budget lié à vos besoins.

Ensuite, choisissez un germoir adapté à votre consommation en réfléchissant au nombre de personnes qui consommeront ces graines. Sachez que le germoir doit convenir à votre mode de vie : Aurez-vous le temps d’arroser les graines ? Etes-vous prêt à les entretenir ?

Nous vous conseillons de faire germer uniquement des graines biologiques et de bien vous renseigner sur les avantages de chacune afin de trouver le combo idéal pour vous !

Il existe de nombreux types de germoirs et de graines et pour ne pas s’y perdre, notre prochain article vous aidera à vous y retrouver.

Et si vous aimez la lecture, vous pouvez aussi apprendre des tonnes de choses grâce au livre  “Graines germées : une explosion d’énergie vivante” de Catherine Oudot.

 

 

 

 

 

 

 

Les graines comme réponse à la graisse abdominale

Les graines comme réponse à la graisse abdominale

S’il existe bel et bien un endroit où la graisse vient s’installer de façon durable, c’est au niveau de notre abdomen, n’est-ce pas ? Et cette graisse abdominale semble être plus difficile à faire disparaître que les autres graisses situées sur les bras, les jambes ou nos fessiers.

Alors, comment réduire cette graisse abdominale ? La réponse se trouve peut-être du côté des graines.

 

Pourquoi mincir avec les graines ?

Que l’on parle de graines de lin, de graines de chia, de graines de lentilles ou de pois chiche, les graines sont aujourd’hui une alternative pertinente pour réduire votre graisse abdominale.

En effet, ce type de graines germées a un mélange de plusieurs fibres qui ralentissent le processus de décomposition des aliments sucrés.

Pouvant colorer et s’associer avec d’autres plats, les graines offrent des apports nutritionnels importants. Vous pouvez les broyer dans un blender ou tout autre robot de cuisine pour facilement les mélanger à vos repas.

Elles accélèrent votre métabolisme et brûlent la graisse située au niveau de votre ventre et votre taille. Contenant également du calcium et riches en antioxydants et fibres, ces graines favorisent le mécanisme de digestion des graisses.

Ainsi, votre taux d’insuline demeure stable et vos artères et votre foie ne souffrent pas d’une éventuelle inflammation due à la libération des protéines.

 

Bien consommer les graines

Pour réduire votre graisse abdominale avec les graines, il convient d’en manger régulièrement et de façon constante.

Vous pouvez, bien sûr, consulter un nutritionniste pour qu’il vous recommande une dose idéale en fonction de votre organisme.

En règle générale, 3 cuillères à café de graines de lin ou de chia par repas suffisent.

Vous pouvez ainsi les mouler et les consommer avec un verre d’eau. Elles absorbent jusqu’à 10 fois leur poids en liquide.

C’est pourquoi les consommer avec de l’eau les fait grossir et vous rassasie rapidement.

Sinon, n’hésitez pas à intégrer les graines à vos plats habituels comme les salades, les œufs, les yaourts, les légumes ou les gâteaux en les écrasant ou en les mixant en poudre avec votre robot ménager.

L’avantage des graines est qu’elles remplacent facilement le beurre, l’œuf ou l’huile.

 

Une cure de minimum de 2 mois sans interruption convient pour une efficacité avérée. Les premiers effets apparaissent d’ores t déjà au terme du 1er mois.

 

Vous pouvez les consommer à n’importe quel moment de la journée. Mais rappelez-vous qu’allier une alimentation saine avec de l’exercice physique réduit durablement la graisse abdominale.

Zoom sur les graines germées de lin !

Zoom sur les graines germées de lin !

Les graines germées de lin sont aussi appelées « linette ». Cette graine connue depuis longtemps permet de faire le plein de vitalité. Ces petites graines existent de 2 types différents : le lin brun et le lin doré. Et c’est là que se situe la différence majeure entre ces deux types de lin.

Hormis la couleur, il y a peu de différences nutritionnelles entre les différentes variétés de lin. D’ailleurs ces petites graines sont une excellente source d’oméga-3 et une source de fibres (il y en a toutefois plus dans le lin brun que dans la variété dorée).

Alors quels sont les bienfaits de ces petites graines germées et surtout comment les consommer pour bénéficier au maximum de tous leurs qualités ?

Les bienfaits des graines de lin.

La graine de lin est réputée pour avoir une action laxative elle est dont recommandée en cas de constipation chronique. Dans ce cas elle peut être consommée écrasée ou moulue et mélangée avec un peu d’eau.

La graine de lin serait également efficace pour traiter l’hypertension. Dans tous les cas, les études ont montré que les bienfaits du lin avaient une efficacité limitée. Mais si les apports sont minimes toutefois, ils sont bien présents et les nutriments contenus dans les graines de lin contribuent à une alimentation saine et de qualité.

Comment consommer les graines de lin ?

On peut les trouver sous différentes formes dans le commerce. Sous forme de graines (lin brun ou doré), sous forme d’huile de lin mais également de farine (seule ou mélangée avec d’autres farines).

La réponse la plus évidente à cette question est saupoudrées sur vos plats. Sur des petites salades fraiches en été ou une cuillère sur les soupes bien chaudes en hiver c’est très joli en plus d’être bon.

L’huile de lin peut être consommée en alternance avec d’autres huiles végétales. Changer régulièrement d’huile est excellent car elles ont toutes des propriétés différentes sur la santé.

La graine de lin libère tous ses bienfaits une fois écrasée ou moulue. Consommées telles quelles, les graines de lin ne sont pas assimilables par notre système digestif. Et c’est bien dommage vu toutes les qualités de ces graines.

L’idéal est de les faire passer au moulin à épices ou à café juste avant de les consommer. Au besoin vous pouvez également utiliser un petit hachoir à herbes ou bien un pilon et mortier. Mais avec cette dernière technique il faudra ajouter un peu d’exercice physique pour moudre vos graines de lin.

La farine de lin ne peut pas remplacer les autres types de farine que l’on peut trouver dans le commerce. Toutefois, 1 ou 2 cuillères à soupe transforment en jus en smoothie bien épais !

Mais la meilleure technique est de consommer les graines germées de lin (en salade par exemple). La graine de lin est facile à faire germer en 7 à 10 jours dans votre coupelle. Et les pousse de lin sont très agréables à manger. Il s’agit d’une graine mucilagineuse vous devez donc la faire germer dans une coupelle et non dans un germoir. Consommer des graines germées permet de profiter de tous les bénéfices de la graine.

De plus les graines germées de lin contient des phyto-œstrogènes qui favorisent le métabolisme du calcium. Il est donc intéressant d’en consommer.

 

Zoom sur la graine germée de carotte.

Zoom sur la graine germée de carotte.

Toutes petites, les graines de carotte sont pleines de bienfaits. Comme en légumes, la graine de carottes peut être préparée d’une multitude de façon.

Utilisée depuis près de 10 000 ans, la carotte est réputée pour ses propriétés rafraichissante, adoucissante, vermifuge et diurétique. C’est une excellente ressource énergétique. Les pousses sont un concentré de minéraux (potassium, fer, zinc, manganèse, soufre, fluor, iode, arsenic et brome) et de vitamines (B1, B2, B3, B6, B9, C, D, E, K et bétacarotène).

 

La carotte sous toutes ses formes !

Très consommée sous la forme de légume, la carotte cumule de nombreuses qualités. Sous la forme de graines germées, ces qualités sont démultipliées. Entre autres atouts, la carotte permet le rajeunissement et le renouvellement de nos cellules. Elle stimule également le fonctionnement du foie.

Leur goût légèrement doux-amer peut nécessiter une association avec une autre graine germée. L’idéal est la graine d’alfalfa qui va permettre d’activer la germination des graines de carottes.

 

Comment faire germer des graines de carotte ?

La germination des graines de carottes nécessite un certain doigté mais avec un peu d’entrainement tout est possible.

La germination des graines de carottes commence par une période de dormance. Cette période est nécessaire afin de faciliter la germination de vos graines de carottes. Donc commencez par laisser vos graines au réfrigérateur une nuit soit environ 12h. C’est lorsque vous sortez vos graines du froid et qu’elles reviennent à température ambiante que la germination s’active.

Ensuite, il faut faire tremper les graines 6 à 8h. Cette étape de prégermination peut être observée pour d’autres graines, il s’agit d’une étape incontournable. Vous pouvez laisser vos graines tremper toute la nuit dans votre germoir cela ne pose pas de souci.

De plus, la durée de germination des graines de carotte est assez longue. Elle dure de 8 à 13 jours (contre une moyenne de 4 jours pour d’autres graines) et se fait à température ambiante et avec un éclairage naturel. Pendant la période de germination veillez à bien rincer vos graines 2 fois par jour. Cette opération qui prend une dizaine de secondes à chaque fois est utile afin d’éviter tout risque de fermentation des graines. Enfin cela permet également à vos graines de se développer harmonieusement.

Vous pouvez consommer vos graines de carottes dès que les pousses ont atteints 4 cm environ. C’est dans ces jeunes pousses que vous aurez le maximum de de vitamines et de minéraux. Les graines de carottes germées offrent un excellent rendement et se conservent environ 15 jours au réfrigérateur.

5 astuces pour faire germer des graines

Vous voulez débuter dans les graines germées mais ne savez pas comment faire ? Vous voulez être sûr d’assurer en germination ? Alors voici 5 astuces pour bien faire germer des graines.

alfalfa-sprouts-1522076_1920
pousses d’alfalfa

1. N’oubliez pas le trempage

En faisant tremper vos graines, vous dégraderez toutes les substances toxiques présentes sur et dans les graines. La phase de trempage est essentielle pour « actionner » toute la vitalité contenue dans les graines. Vous accroitrez ainsi leurs valeurs nutritives et réduirez le temps de cuisson.

2. Stockez bien vos graines

Dans l’idéal, conservez vos graines dans leur emballage d’origine. Sinon vous pouvez mettre vos graines à germer dans des bocaux en verre. Pensez à bien identifier les différents pots pour ne pas vous emmêler les pinceaux par la suite. Conservez vos graines dans un lieu frais, au sec et à l’abri de la lumière.

Petite astuce : le fenugrec fait fuir certains nuisibles, mettez en quelques sachets à l’endroit où vous conservez les graines.

3. Respectez les étapes de germination

Certaines graines demandent une mise en dormance, d’autres non. Des fois ce sera une coupelle ou plutôt un germoir. Le rinçage : 1 fois ou 2 par jour, 1 durée de trempage… Même si cela peut sembler fastidieux, il vaut mieux respecter ces petits détails. Cela ne pourra qu’améliorer la qualité nutritive de vos graines germées.

4. Les conditions idéales de germination

Il y a 4 conditions essentielles à respecter pour faire germer des graines : l’arrosage, la température, l’aération et la lumière.

Phase de trempage, taux d’humidité et rinçage quotidien des graines sont à respecter.

Pour la température, il faut tenir compte de celle de l’eau et aussi de l’air. L’eau doit être à température ambiante. Pour la température de la pièce, il faut compter sur une température entre 16°C et 22°C.

L’oxygénation des graines doit aussi être prise en compte. Veillez à ne pas faire germer une trop grande quantité de graines. Si les pousses n’ont pas assez d’espace elles croîtront moins bien et surtout les risques de moisissures sont plus élevés.

La lumière, a priori n’a pas trop d’incidence sur la germination. Toutefois, il vaut mieux privilégier une lumière naturelle et de faible intensité pour favoriser la pousse.

5. Commencez par faire germer des graines faciles

sunflower-1213754_1920
Graines de tournesol germées

Un peu de triche ne fera de mal à personne et puis c’est bon pour le moral de voir pousser ses graines. Commencez donc par le tournesol ou l’alfalfa (luzerne) qui sont des graines hyper-facile pour débuter.

Comment mettre du peps dans votre assiette avec les graines germées aromatiques ? #2

Le carvi, une aromatique peu connue
Le carvi, une aromatique peu connue

Pour votre équilibre alimentaire, la variété des saveurs et la gaieté de votre assiette, les graines germées aromatiques, cultivées à la maison ou issues de magasins bio, répondent à votre envie de frais, de salades et de cru pour une alimentation dynamique et vivante. Pour ce second épisode, après quelques conseils de récolte, partons à la découverte de graines germées aromatiques peu connues…

Récoltez, savourez les graines germées!

S’il faut peu de choses pour faire germer vos graines, c’est à dire chaleur, humidité et lumière, il n’est pas inutile de vous (re)préciser ce qui doit guider votre culture de graines germées, afin d’éviter les déconvenues. En effet chaque graine germée évolue à son rythme. L’idée est de respecter le rythme de la nature. Dans la droite ligne d’une alimentation bio, on vous conseillera de faire pousser vos graines plutôt que de les acheter déjà germées.

Ainsi vous aurez d’autant plus de plaisir à les déguster toute au long de l’année et vous aurez l’assurance d’une récolte fraîche et saine, en quantité et variété adaptée à vos besoins.

Pour une belle et bonne récolte, patience et délicatesse

Rien ne sert de courir, il faut récolter à point !

  • Le germe en pleine croissance doit être consommé à bonne maturité. C’est ainsi que vous en retirez le maximum de bienfaits en termes d’oligo-éléments, acides aminés, et vitamines.
  • Le temps de germination après le semis est très variable selon les graines. En tout cas, maintenez le germoir, la coupelle ou la terrine dans une température ambiante relativement chaude et humide afin de favoriser la croissance de la plantule une fois le germe éclos.
  • En terrine ou en coupelle, tournez régulièrement votre support afin que vos plantules poussent droit au lieu de s’incliner vers le soleil. Au contraire maintenez celles qui poussent dans l’obscurité à l’abri de la lumière.
  • La récolte s’opère juste après la germination, c’est à dire quand la jeune pousse sort de son enveloppe et que les deux cotylédons (2 premières feuilles) commencent à s’ouvrir.
  • La récolte est faisable dès que l’ensemble des germes atteint 5 à 8 cm de hauteur
  • Récoltez de préférence en une seule fois, selon deux techniques.
    1. soit vous « arrachez » les plantules,  pas à la sauvage comme de mauvaises herbes évidemment ! Un peu de délicatesse est recommandée…
    2. soit vous coupez les germes à l’aide de ciseaux au ras du support de culture ( coupelle ou terrine). Si vous faites pousser en bocal, rien ne tout cela n’est nécessaire, vos germes sont directement accessibles.
  • Dans le cas de l’arrachage ou de récolte en bocal, il vous reste juste à couper les petites racines qui n’ont pas d’intérêt comestible.

Pour une bonne dégustation, patience et précaution

Il est recommandé de désinfecter les graines à germer avant germination et de les arroser à l’eau potable. Une fois les graines germées, conservez-les au froid et consommez-les rapidement sous 48h max. Un rinçage à l’eau vinaigrée avant consommation, vous préservera de toute bactérie.

Les graines germées aromatiques, le germe côté piquant !

Voici un portrait rapide et pratique de quatre graines à germer aromatiques, qu’on vous invite à savourer.

Avec le cumin germé, c’est plus léger !

  • Origine : aromatique par excellence, le cumin, plante annuelle, est originaire de l’Inde. Utilisée comme épice depuis la nuit des temps aussi bien au Moyen-Orient qu’en Europe, elle est supposée lutter contre l’aérophagie.
  • Saveur une épice un peu âpre, qui relève nettement les plats par sa saveur très présente, qui embaume le palais.
  • Aspect :  Graine fine plate et courbée en forme de lune.
  • Nutriment : Renforce le système immunitaire, favorise la lactation des mères allaitantes, soigne les maux d’estomac, les indigestions et douleurs spasmodiques gastro-intestinales.
  • Idées culinaires : Les graines germées de cumin accompagnent bien toutes les préparations végétariennes sucrées et salées. En Europe, on l’associe aux fromages, pains et pâtisseries.

Trempage (h): 12     Temps de germination (j): 13     Arrosage (fois par jour): 2

La coriandre germée, du salé au sucré !

  • Origine : cette aromatique cultivée depuis plus de 3000 ans et originaire du Moyen-Orient, est aussi appelée persil chinois. La coriandre est traditionnellement utilisée en Méditerranée et au Moyen-Orient.
  • Saveur : légèrement sucré et rafraîchissante.
  • Aspect : Rondes et creuses de couleur marron clair.
  • Nutriments : Vitamines A, B1, B2, B3 ou PP, C, K sels minéraux (calcium, fer, phosphore, potassium, souffre), oligo-éléments (cuivre). Elle soulage les problèmes d’inconfort digestif (flatulences, aérophagie …), est anti-bactéricide, antispasmodique, et, parait-il, aphrodisiaque. Elle peut contribuer à l’élimination des métaux lourds.
  • Effets : vertus digestives, laxatives, toniques, diurétiques, stimulantes, sédatives, aphrodisiaques et antibactériennes.
  • Idées culinaires : Ces graines sont généralement utilisées entières pour parfumer les saumures, macérations et marinades. Moulues, elles entrent dans la composition du curry. Les graines germées de coriandre agrémentent plats, pâtes, salades et desserts…

Trempage (h): 12     Temps de germination (j): 10     Arrosage (fois par jour): 2

Germé, le carvi nous ravit !

Graines de carvi
Les graines de carvi, pleines de vie !
  • Origine : Le carvi (Carum carvi) est dit « cumin des prés”. Pourtant il n’y a aucun lien entre les deux si ce n’est peut-être la forme de la graine. Le véritable cumin est originaire du Levant, alors que le carvi est originaire d’Europe et y pousse naturellement du Nord au Sud.
  • Saveur : c’est une épice, dont la graine germée légèrement anisée surprend par son côté un peu âcre.
  • Aspect : la graine est marron clair et  striée en arêtes
  • Effets : aide à la digestion, prépare l’assimilation des aliments (apéritive), antispasmodique et réchauffante. Elle soulage les règles douloureuses et est aussi expectorante.
  • Idées culinaires : la graine germée de carvi accompagnera très bien les recettes à base de pommes de terre, de chou, de champignons ainsi que les viandes grasses (mouton, porc, canard, oie).

Et la graine de fenouil, c’est pas pour les grenouilles !

  • Origine : D’Est en Ouest et du Nord au Sud, le fenouil se retrouve chez les Romains, pour lutter contre la fièvre, les Grecs pour couper l’appétit et les Indiens pour aider la digestion en fin de repas.

    graine de fenouil
    La graine germée de fenouil allège vos repas !
  • Saveur :  légèrement anisée. Fraicheur agréable, parfumée, seul ou à mélanger avec d’autres graines.
  • Aspect : Jolie graine striée et allongée, de couleur marron clair.
  • Nutriment : Vitamines A, B1, B2, B3 ou PP, C, riches en fer, phosphore, potassium, cuivre, calcium, manganèse.
  • Effets : le fenouil est aujourd’hui utilisé dans les régimes d’amaigrissement et procure un effet de satiété. Le fenouil, et à fortiori les graines germées de fenouil,  sont fébrifuges et aident la digestion. Particulièrement indiquées en cas de colite, digestion difficile, aérophagie, lourdeurs après les repas. La graine germée de fenouil aide aussi la lactation.
  • Idées culinaires : Les graines germées de fenouil sont rafraîchissantes et accommodent  aussi bien le salé que le sucré. Idéales dans un sandwich, une salade mixte de crudités.

Trempage (h): 12     Temps de germination (j): 6     Arrosage (fois par jour): 1 Conservation 5 jours.

Comment mettre du peps dans votre assiette avec les graines germées aromatiques ? #1

graines germées aromatiques de cumin noir
les graines germées aromatiques de cumin noir issues de la Nigelle

Les graines germées sont de toute saison, pour les adeptes du cru comme pour les soucieux d’équilibre alimentaire. Germées chez soi ou achetées en boutique bio, les graines germées aromatiques sont source d’imagination culinaire et de saveurs à découvrir pour relever bien des plats.

Alors, suivez-nous, variez les « goûts » et… cuisinez !

Adoptez les graines germées !

Ainsi, ces petites pousses miraculeuses s’ouvrent à la vie avec peu de chose : chaleur, humidité et lumière. Mais, avec cette simplicité naturelle,  on constitue un complément précieux pour équilibrer son alimentation, tout en mettant de la couleur et de la saveur dans votre assiette.

Hé ! Oui! Le principe de la graine germée est de vous apporter un concentré nutritionnel qui repose sur le germe en pleine croissance. Oligo-éléments, acides aminés, et vitamines font, parfois, défaut dans des régimes spécifiques ou dans une alimentation trop moderne. L’avantage des graines germées, c’est de vous offrir une source d’aliments frais et crus en toute saison, ce qui peut être judicieux quand on est peu ou mal desservi(e) en produits biologiques. Peu coûteuses, elles sont, en plus, faciles à faire germer : c’est aussi simple que de prendre soin de ses plantes vertes !  Attention et régularité, c’est tout !

Une seule précaution. Il est déconseillé de consommer les enveloppes des graines germées car elles contiennent des lectines. Ces enzymes, objets d’études scientifiques, semblent nuisibles à la santé en grande quantité.

Les graines germées aromatiques, de belles saveurs à découvrir !

Voici un portrait rapide et pratique de quatre graines germées aromatiques, les plus courantes comme les plus curieuses.

Fénugrec ou « foin grec »

Saveur : graine très aromatique, épicée, avec un léger goût de curry. La pousse de graine germée est plus amère.

Origine : Moyen-Orient et Inde

Aspect : en forme de petits cailloux beige clair à beige foncé

Germination : Trempage (h): 12     Temps de germination (j): 5     Arrosage (fois par jour): 2

Ces graines aromatiques conservent de longues années leur capacité germinative. Les germes seront plus réussis et résistants si vous les baignez au bout de 2 ou 3 jours. Puis lavez-les et replacez-les dans le germoir.

Une fois germées, les jeunes pousses récoltées se gardent 7 jours au frais.

Apport nutritionnel : fer, calcium et potassium présents en bonne proportion. Le fénugrec est connu pour ses propriétés protéinées, renforçant le métabolisme général. Excellent pour  l’allaitement comme pour la ménopause, il est un équilibrant hormonal.

Cuisine : le fénugrec s’utilise comme épice pour relever vos recettes sucrées ou salées.

Graine germée aromatique de raifort

Saveur : saveur poivrée, goût frais et piquant, remplace aisément la moutarde.

Origine : Europe orientale

Aspect : graine marron foncé, de forme ronde légèrement bombée, d’environ 4 mm de diamètre

Germination : Trempage (h): 12     Temps de germination (j): 5     Arrosage (fois par jour): 2

Apport nutritionnel : le raifort est un des aliments les plus sains. Plante aromatique, il a de réelles vertus médicinales. Il est particulièrement riche en vitamine C. Utilisé pour combattre la fièvre et les états grippaux, il favorise la digestion et la circulation sanguine et dégage les voies nasales.

Cuisine : Très agréable en salade. Pour vous donner une idée de son piquant on retrouve notamment la racine de raifort dans la pâte de Wasabi, (avec des graines de moutarde), ce condiment asiatique, japonais, très relevé servi avec les sushis.

Graine germée de persil

Saveur : goût de la plante aromatique, en plus léger et rafraîchissant.

Origine : Europe méridionale

Aspect : forme allongée et fine, de couleur gris-brun

Germination : Trempage (h): 12     Temps de germination (j): 10     Arrosage (fois par jour): 2

Graine aromatique qui demande de la patience car elle met du temps à germer

Apport nutritionnel :  Bon apport de vitamine A et du groupe B, PP, B6, C, K, sels minéraux. La graine de persil est tonifiante et anti-oxydante.

Cuisine : condiment de beaucoup de plats chauds (pommes de terre, légumes) ou froids, notamment les salades, les crudités. Vous pouvez également consommer les graines germées de persil en jus vert, pur ou en mélange.

Graine germée de cumin noir ou nigelle

Saveur : épice doux, succédané de poivre, touche musquée qui relève les plats chauds

Origine : Asie Mineure

Aspect : graine plate, allongée et pointue, de couleur noir ou marron clair

Germination : Trempage (h): 12     Temps de germination (j): 13     Arrosage (fois par jour): 2. Pour bien germer, les graines doivent être de récolte récente.

Apport nutritionnel : la nigelle bloque la libération d’histamine. Elle peut donc être indiquée pour les personnes allergiques ou asthmatiques Elles ont donc aussi un effet anti-inflammatoire sur les bronches. Les graines de nigelle contribuent à une bonne digestion, limitent l’inconfort des repas copieux et stimulent la flore intestinale.

Cuisine : une graine pleine de nuances qui relèvera les plats végétariens et végan, sucrés ou salés.

On craque pour les graines germées de raifort !

Voici une petite merveille de salade printanière de nouilles soba aux graines germées à choisir. Mais notre petit doigt nous dit que la graine germée aromatique de raifort ne serait pas mal du tout pour rajouter du piquant à votre printemps !

  • Pour la salade :  250 g. de nouilles soba (nouilles japonaises de sarrasin, donc sans gluten!) / 4 c. à s. de graines de sésame / 1 c. à s. de graines de courge / 400 g. de tofu nature / 100 g. de fèves fraîches / 1 oignon nouveau / 1 petite botte de radis / 100 g. de graines germées (ici raifort & radis) / Coriandre fraîche
  • Pour la sauce : 5 c. à s. de sauce soja / 2 c. à s. de vinaigre de vin / 2 c. à s. d’huile de sésame grillé / 2 c. à s. d’huile d’olive : Sel gris de mer / Poivre du moulin

Préparation de la salade

Mettez les nouilles soba à cuire durant 5 minutes dans une casserole d’eau bouillante et salée. Égouttez aussitôt et refroidissez les nouilles dans une casserole d’eau bien froide pour éviter qu’elles collent. Égouttez de nouveau, mettez les dans un saladier et arrosez légèrement d’huile d’olive.

Puis écossez les fèves fraîches. Plongez-les 5 minutes dans une casserole d’eau bouillante et salée. Égouttez et laissez refroidir. Couper le tofu nature en très fines tranches. Faites-les revenir 3 minutes de chaque côté à feu moyen dans une poêle huilée. Coupez ces tranches en petits carrés. Laissez refroidir et réservez.

Ensuite, émincez l’oignon nouveau finement. Lavez et coupez les radis en rondelles. Mélangez tous ces ingrédients dans un grand saladier. Ajoutez les graines germées aromatiques choisies, le raifort par exemple, les graines de courge et de sésame et la coriandre ciselée. Placez le saladier au réfrigérateur 30 mn.

La sauce : mélangez tous les ingrédients un à un. Versez la sauce sur la salade juste avant de servir et bien mélangez. A déguster bien frais !

Ne loupez pas le #2,

…la suite des graines aromatiques : graine germée de coriandre, graine germée de carvi, graine de fenouil et d’autres si on trouve, à moins que vous n’ayez quelques suggestions ?

Les secrets des graines sans gluten

Le gluten est un mélange de protéines que l’on retrouve dans la plupart des céréales. Le blé par exemple en contient jusqu’à 80% ! C’est grâce au gluten que l’on peut obtenir des pâtes souples lorsqu’on utilise des farines à base de céréales. Mais de plus en plus de personnes se déclarent intolérantes à cette substance. Les effets sur la santé peuvent occasionner de réelles gênes. Toutefois aucune étude ne démontre avec efficacité qu’une alimentation sans gluten serait bénéfique. Sauf pour les personnes souffrant d’intolérance au gluten.

Mélange de céréales
mélange de céréales sans gluten

Dans l’idéal, il faut une alimentation saine et variée. Manger de temps en temps sans gluten a des avantages. Sans en faire une habitude, manger sans gluten de temps en temps permet de varier son alimentation.

Voici quelques pistes pour intégrer des aliments sans gluten de votre alimentation.

Le sarrasin

Considéré à tort comme une céréale, le sarrasin est dépourvu de gluten. Si cette caractéristique le rend difficile à utiliser pour la panification, il est très intéressant pour les personnes intolérantes au gluten.

Autre avantage du blé noir, autre appellation du sarrasin, est qu’il ne supporte aucun traitement chimique. C’est la plante bio par excellence.

Le sarrasin possède 3 atouts majeurs : il est facile à digérer, peu calorique et énergétique. Il peut aussi bien être consommer en porridge au petit-déjeuner qu’en accompagnement au repas du soir.

Le sarrasin possède un léger goût de noisette. Pensez à le consommer sous forme de pousses germées. Après un trempage de quelques heures, mettre les graines de sarrasin entier dans un bocal germoir. La germination dure environ 8 jours. Pensez à séparer les pousses de sarrasin de l’enveloppe de la graine. Celle-ci n’est pas consommable.

L’amarante

L’amarante est aussi une graine exempte de gluten. Son nom signifie « immortelle » en grec car c’est une plante qui ne fane pas. En plus d’être jolie à regarder, l’amarante est également bonne pour la santé.

Entre autres vertus, la graine d’amarante est riche en protéines, fer et calcium. Elle apporte peu de lipides ce qui en fait une plante intéressante à consommer.

L’amarante peut se consommer cuite comme une céréale d’accompagnement, saupoudrée crue sur vos préparations ou même germée. Une fois bien rincée, déposez l’amarante dans un bocal germoir. La période de germination dure environ 2 à 3 jours. Seule la moitié des graines va germer mais toutes sont consommables.

Le maïs

Le maïs est une plante céréale, il est autorisé d’en consommer en cas d’intolérance au gluten. (source : Bjorg.fr)

Le maïs est une plante d’Amérique du Sud. Elle est aujourd’hui souvent associée à une image de culture intensive. Symbole des cultures OGM, le maïs n’en reste pas moins une plante intéressante à consommer d’un point de vue nutritionnel.

Il se consomme sous diverses formes : cuit en salade, grains soufflés en pop-corn, ou sous forme d’épi. Il est également possible de trouver de la farine de maïs. Une des formes les plus courante en Europe est la polenta (semoule ou farine de maïs).

Le quinoa

Le quinoa est une pseudo céréales, tout comme le sarrasin ou l’amarante. Ce n’est ni une plante ni une céréale mais un peu des 2 à la fois. Il ne contient pas de gluten ce qui en fait une graine très intéressante à consommer.

Le quinoa est très digeste, riche en fer et en protéines. Petite astuce naturelle : le quinoa est presque toujours vendu avec l’appellation « bio » car son enveloppe contient de la saponine qui éloigne naturellement les oiseaux. Pas besoins d’utiliser des pesticides et herbicides car le quinoa sait se défendre tout seul.

On peut tout faire avec cette petite graine : des graines, des flocons, de la farine, de la poudre. Comme la plupart des graines qui ne contiennent pas de gluten, il est très difficile de l’utiliser pour faire du pain ou des gâteaux. Cependant, la farine ou la poudre de quinoa peut tout à fait remplacer une partie de la farine de blé dans certaines préparations comme la béchamel ou le fondant au chocolat. En Occident on l’utilise souvent pour remplacer les pâtes ou le riz. Cependant, avec la quantité de protéines qu’il contient, le quinoa peut être servi en substitut de viande. Pensez à le mélanger à du riz ou des légumes pour bénéficier de tous ses bienfaits.

 

Dans un prochain article nous aborderons les farines alternatives : la châtaigne, la farine de riz, la farine de maïs, la farine de millet, la farine de quinoa, la farine de lupin, la farine de soja, la farine de lentilles vertes, la farine de pois chiches.

 

Manger mieux sans rien jeter, un geste positif !

manger mieux - panier frais
Manger mieux sans rien jeter !

De votre panier à la planète, de votre santé à la solidarité, manger mieux pour faire de votre repas un geste citoyen, voilà un défi à relever ! Locavores ou adeptes du bio, accro de l’alimentation crue, végétarien, ou juste sensible à la qualité de votre assiette : on est tous concernés !

Read More