Blog : Extracteur de jus

Un jus bien être pour chaque occasion

Un jus bien être pour chaque occasion

Les jus de fruits et légumes sont bons pour la santé. Mais saviez-vous que vous pouvez varier les recettes en fonction de vos besoins. Par exemple, si vous souhaitez préparer votre peau au bronzage ou pour récupérer après une séance de sport, il existe des recettes de jus bien être pour chaque occasion.

Des jus pour les sportifs

Lorsqu’on fait du sport notre corps a des besoins particuliers. Il a besoin de certains éléments pour pouvoir disposer de l’énergie nécessaire. Se préparer des jus avec un extracteur de jus est un moyen idéal pour apporter tout ce dont votre corps a besoin. Petit conseil : il vaut mieux consommer les jus préparés à l’extracteur de jus tout de suite pour avoir tous les bénéfices de votre boisson.

Si vous êtes sportif, une cure de jus de betterave peut être une bonne idée. Le nitrate des betteraves permet de dilater les vaisseaux sanguins et de mieux transporter l’oxygène dans le sang. Attention toutefois à ne pas le consommer en trop grande quantité et veillez toujours à consulter votre médecin traitant avant d’entamer un régime alimentaire.

Le jus de tomates est aussi une bonne idée pour le sport. Les tomates contiennent du lycopène, une substance qui permettrait de favoriser la récupération musculaire après l’effort. De plus, le lycopène est un antioxydant.

Un jus pour avoir de l’énergie !

C’est la rentrée, fini le farniente à la plage et bonjour les heures au bureau ! L’idée de reprendre votre routine métro, boulot, dodo ne vous enchante guère ? Je vous comprend ! Mais pour vous mettre de bonne humeur dès le matin et avoir de l’énergie pour surmonter votre journée, je vous propose un jus énergisant.

Boire des jus de fruits et légumes permet d’améliorer votre humeur, augmenter votre énergie et votre apport en vitamines. Pour cela, privilégiez plutôt les légumes verts et les fruits remplis de vitamines C ! Pour ne pas que votre jus soit une contrainte supplémentaire dès le matin, faites vous plaisir en gardant l’équilibre : 70% de légumes et 30% de fruits.

Exemple : une orange, une carotte et un concombre. Enfin pour booster un peu plus votre énergie, il suffit d’ajouter un morceau de gingembre ou de curcuma !

N’oubliez pas de vous hydrater.

Bien s’hydrater participe à la lutte contre le vieillissement cutané. Sachez également que la santé de votre peau passe aussi par votre alimentation.

Pour cette occasion, préparez-vous un jus ananas – pomme – gingembre pour activer la régénération cellulaire, réparer votre peau et lutter contre les radicaux libres.

Un jus pour le bien-être.

Le jus bien-être est idéal pour detoxer votre organisme. En effet vous vous sentirez mieux dans votre corps tout au long de l’année. Enfin selon vos goûts ou la saison voici 2 recettes de jus bien-être :

– melon – poire – orange – et quelques gouttes d’huile de tournesol

– brocolis – épinards – pommes.

Finalement, avec tous ces jus bien être vous serez au top tout au long de l’année !

Les bars à jus : la folie de l’été ?

Les bars à jus : la folie de l’été ?

Les plus anciens des Marseillais se souviennent peut-être de ces petits bars à jus de fruits qui se nommaient « Station uvale ». La dernière représentante se situait cours Puget, devant le palais de justice, jusqu’à l’été 2015.

Le concept des bars à jus ?

Dans une guérite verte bien kitsch, que l’on ne pouvait trouver qu’en été, puisque vous ne pouviez y consommer que des jus de fruits de saison fraichement pressés devant vous à la minute, on vous servait des jus de raisin principalement (d’où le nom de Station uvale, uval signifiant « qui se rapporte au raisin ») mais également quelques jus plus exotique comme un jus orange-ananas.

Comme quoi on n’invente rien. Consommer des fruits et des légumes frais et de saison pour en obtenir le plus de bienfaits n’est pas nouveau.

L’autre avantage de ces stations uvales était qu’on vous servait ces jus de fruits dans des verres en verre ! Pas de notion de vente en emporter. Vous voulez un jus de fruit ? Eh bien il va falloir prendre quelques minutes pour le déguster. Pas en terrasse lunettes de soleil vissées sur le nez puisqu’il n’y en a pas mais accoudé au comptoir comme un vrai aficionado.

Mais n’essayez plus de trouver ces petites haltes bien pratique en déambulant dans les rues de Marseille, il me semble qu’il n’y en a plus.

Ils envahissent le monde !

C’est la nouvelle mode importée des USA et qui arrive lentement depuis Paris. Les bars à jus. Les Américains en sont friands. À toute heure de la journée vous pouvez vous y faire servir des jus de fruits frais et même des boissons mélangées à base de laits végétaux.

Et ça arrive enfin sur Marseille. Après tout, pourquoi est-ce qu’il n’y aurait que les Parisiens qui pourraient bénéficier d’un fast-juice healthy ? Les bars à jus sains se multiplient dans le centre-ville et vous pourrez y déguster toutes sortes de recettes différentes et bonnes pour la santé. Préparés à la minute devant vous, avec un extracteur ou une presse spéciale, ces jus sont remplis de vitamines et nutriments. Dans certaines salles de sport également vous pouvez trouver ces préparations toutes fraiches, mais attention tout de même. Si les jus sont stockés dans un frigo, leur durée de conservation n’excède pas quelques heures puisqu’ils n’ont pas de conservateurs et ne sont pas pasteurisés.

 

Bars à jus : des inconvénients ?

Parce que oui il y en a. D’une part, on est sur une mode fast-food nomade. Si les bars à jus sont loin de la junk-food débordante de gras et de sucre, ils cautionnent la vente à emporter. Les jus préparés sont stockés dans des bouteilles et gobelets en plastique ou en carton ce qui n’est pas top pour l’environnement.

Et comme nous venons de le signaler, dans les cas où les jus sont stockés dans un frigo, faute de préparation sur place, leur conservation doit être très limitée. Au-delà de quelques heures, les vitamines et nutriments qui sont préservés par l’extraction à froid et la presse lente ne sont plus que de lointains souvenir dans les jus. Les contenants sont également en cause. Une jolie bouteille en plastique transparent et bonjour l’oxydation.

Ceci dit, le concept reste intéressant. Boire un bon jus de fruit fraichement pressé et mélangé à d’autres ingrédients savoureux et bons pour la santé ça reste une bonne intention. Et puis, l’extracteur de jus, qui reste une des meilleures solutions pour se préparer des jus de fruits et légumes de saison maison, n’est pas encore rentré dans toutes les cuisines comme le four ou la plaque de cuisson.

Eau detox : l’indispensable de l’été !

Eau detox : l’indispensable de l’été !

Boire au moins 1,5l d’eau par jour est un geste indispensable toute l’année. Mais avec l’été qui arrive cela devient vitale. Notre corps est constitué à 70% d’eau et en transpirant nous perdons de l’eau, il est donc obligatoire de reconstituer ce capital pour éviter tout problème.

Cependant, il est clair que boire de l’eau n’a rien de très motivant. Un soda, un jus de fruit ou un cocktails sont beaucoup plus attirants mais n’apportent pas l’hydratation nécéssaire.

Heureusement, l’eau detox est l’atout indispensable pour cet été ! Hydratant et detoxifiant, l’eau detox est aussi plaisant à déguster.

 

eau-detox-citron

Qu’est ce que l’eau detox ?

Il s’agit tout simplement d’une eau qu’on a agrémenté de fruits et de légumes selon vos envies.

Rien de plus simple à réaliser donc : prenez une gourde filtrante et laissé infusé votre citron, concombre, menthe et autres.

Votre eau vous offrira de nombreuses vitamines et antioxydants libérés par les fruits et les légumes.

Notre conseils : privilégiez le citron, la pastèque, le concombre et les fruits rouges riches en antioxydants et en vitamines, qui vont vous aider à éliminer les toxines.

 

5 recettes d’eau detox :

Recette 1 : l’eau citronnée.

Alors c‘est la recette la plus difficile : il faut 1 bouteille, de l’eau et des rondelles de citron. Mettez l’eau dans la bouteille, ajoutez quelques rondelles de citron et c’est prêt !

Recette 2 : l’eau concombre-menthe.

C’est le même principe que l’eau citronnée, il faut ajouter quelques rondelles de concombre et quelques feuilles de menthe dans votre bouteille d’eau.

Recette 3 : l’eau pamplemousse-menthe.

Attention variante, il faut presser le pamplemousse et mettre le jus dans une bouteille, allongez avec de l’eau et ajoutez quelques feuilles de menthe pour la fraîcheur. Vous pouvez ajouter quelques tranches de pamplemousse à votre boisson pour la déco.

Recette 4 : l’eau à la pastèque.

Toujours sur le même principe ajoutez quelques morceaux de pastèque à une eau déjà fraîche et dégustez aussitôt.

Recette 5 : l’eau à la fraise.

eau-detox

Même recette qu’avec la pastèque, mais il faut ajouter quelques fraises. Consommez aussitôt cette eau, les fraises n’aiment pas les bains prolongés et risquent de se désagréger dans la bouteille.

 

Les bienfaits du jus de gingembre.

Les bienfaits du jus de gingembre.

Le jus de gingembre a de nombreuses vertus et est utilisé depuis longtemps pour soulager différentes maladies. Dans votre jus de fruits et légumes, le gingembre peut vous apporter beaucoup, que cela soit en goût ou en bienfaits.

 

Vertus du jus de gingembre :

Tout le monde sait que le gingembre est un aphrodisiaque mais savez-vous qu’il est bien plus que ça ?

Maux de tête, nausées, ou nez bouché…le gingembre est là pour vous !

En effet, le gingembre contient beaucoup d’antioxydants qui vous protègent contre certaines cancers et maladies cardiovasculaires.

Ajouter un morceau de gingembre dans votre extracteur de jus est aussi parfait pour soulager les ballonnements.

Il aide aussi à diminuer le taux de sucre dans le sang. Le gingembre est donc préconisé aux personnes souffrant du diabète.

 

Cependant le gingembre a un goût assez fort, il ne faut donc pas trop en mettre dans votre jus et il n’est pas recommandé pour les femmes enceintes.

 

3 recettes avec du jus de gingembre :

Consommer le gingembre en jus est une très bonne façon pour profiter de tous ses bienfaits. Pour cela il suffit de vous munir d’un extracteur de jus et de choisir vos fruits et légumes préférés ! Voici quelques exemple de recettes pour vous mettre sur la voie :

Un jus qui décoiffe : jus de gingembre et citron

En effet ce jus n’est pas fait pour les petites natures ! Peut-être pas le meilleur au goût, ce jus est un concentré de bienfaits. Il peut-être consommé à petite dose tous les jours si vous avez des problèmes de digestion par exemple. Il est aussi recommandé pour tous les maux de l’hiver comme les angines, rhumes et autres.

Le tropical : ananas, citron, gingembre et menthe

Pour un peu plus de plaisir, ce jus est idéal pour les soirées d’été ! Le gingembre permet de relever et de donner plus de goût à votre mocktail (cocktail sans alcool)

Effet bonne mine : carotte, orange, citron et gingembre

Comme son nom l’indique ce jus est idéal pour avoir bonne mine en été comme en hiver. En effet les carottes sont une très grande source de bêta carotène qui aide notre peau à être moins terne. L’orange est source de vitamine C qui aide à la fabrication du collagène pour une peau ferme !

Betterave : la racine bien-être !

Betterave : la racine bien-être !

La betterave est la racine d’une plante, elle est utilisée comme légume dans l’alimentation. Il en existe 3 types différents : la betterave sucrière, la fourragère et la potagère.

 

Les différents types de betterave.

  • La betterave sucrière.

Elle est de couleur blanche et très riche en sucre. Une fois râpée, le jus en est extrait pour en faire du sucre. Le jus sert également à faire de l’alcool et de la mélasse.

  • La betterave potagère.

Elle est généralement de couleur rouge mais on en trouve également quelques variétés jaunes. C’est celle que l’on consomme le plus. Une fois cuite on peut la consommer en salade, en soupe (bortsch), en légume d’accompagnement… on peut aussi la déguster crue et râpée comme les carottes ou le radis noir.

  • La betterave fourragère.

Elle existe en différentes couleurs. Elle sert principalement à l’alimentation du bétail pendant la période hivernale. L’Homme peut également la consommer cependant, crue et sous forme râpée. Une fois cuite, les feuilles peuvent être consommée en soupe.

 

Les bienfaits de la betterave.

La betterave est source de vitamine C et de vitamine A (dans les feuilles). On y trouve également des fibres, de l’acide folique et des antioxydants.

Cette racine contient également des substances responsables de la vasodilatation. Des études ont montré que la consommation régulière de jus de betterave pouvait améliorer l’irrigation sanguine de certaines parties du cerveau ce qui contribuerait au ralentissement de la dégradation des cellules du cerveau.

De plus, c’est un légume très peu calorique.

 

Comment utiliser la betterave ?

Crue elle peut se consommer en salade. Il suffit de la peler et de la râper.

Cuite, elle peut se consommer en salade, en soupe, en légume d’accompagnement, en chips… Faites cuire la betterave avec la peau, elle conservera tous ces nutriments et sera plus facile à peler.

Les feuilles se consomment également crues en salade, ou cuites comme des épinards ou des feuilles de blettes.

Bien entendu le jus de betterave est excellent ! Même si cette racine est dure nos extracteurs de jus pourront très facilement la transformer en jus pour le plus grand bonheur des grands et des petits.

La Grenade : des petits grains de folie !

La Grenade : des petits grains de folie !

La grenade est le fruit d’un petit arbuste qui aime la chaleur et craint le froid : le grenadier. On le retrouve généralement dispersé autour de la Méditerranée. Il en existe de nombreuses variétés et elles sont cultivées autant pour la beauté des fleurs que pour le goût des fruits.

La zone de culture de la grenade s’étend de l’Asie centrale à l’Asie occidentale, ainsi que tout autour du bassin méditerranéen.

C’est un fruit connu et consommé depuis l’Antiquité même si les témoignages sont peu nombreux en raison de son mode de consommation. Cependant il est possible de trouver des traces de l’utilisation de ce fruit chez les Égyptiens notamment. Au Moyen-Âge, la peau bouillie de la grenade était utilisée pour se débarrasser du ver solitaire. Plus récemment, de nombreuses études ont été menées pour étudier les bienfaits de ce fruit sur la santé.

Des petits grains en folie !

On crédite la grenade de nombreuses vertus sur la santé : anti-inflammatoire, anti-oxydante et prévention des maladies cardiovasculaires. De nombreuses études ont été menées notamment sur les effets de ce fruit sur le cancer de la prostate et le cancer du sein. Ces résultats toutefois, bien que prometteurs doivent faire l’objet de nouvelles études.

Information intéressante, la grenade contiendrait plus d’antioxydants sous forme de jus que consommée directement sous forme de grains. La raison : les antioxydants se concentrent dans la partie blanche de la grenade que l’on ne consomme pas lorsqu’on la mange grain par grain. Par contre, la grenade est pressée entière, avec sa peau, pour faire du jus donc on a plus de chance d’y trouver une forte concentration d’antioxydants.

 

Comment consommer la grenade ?

Sous forme de fruit à grignoter. Les petits grains se prêtent bien à ce mode de consommation. Toutefois ils sont très fragiles et explosent à la moindre pression.

En jus. Il suffit de couper la peau de la grenade en 2 et de la presser à l’aide d’un presse agrume manuel comme une orange. Vous pouvez également acheter du jus tout prêt en supermarché mais le fait maison c’est quand même meilleur ! Veillez toutefois à prendre du 100% pur jus pour avoir une qualité optimale mais aussi à vérifier sur l’étiquette que le jus n’est pas mélanger à d’autres ingrédients qui pourraient diminuer sa teneur en antioxydants.

En sucré-salé. On peut ajouter des grains de grenade à beaucoup de préparations salées.

En salade de fruits. Les grains de grenade se marient à beaucoup d’autre fruits pour apporter une touche de couleur à vos salades.

 

Dégoupiller une grenade dans votre cuisine !

La grenade ressemble à une orange en terme de taille et de couleur de l’écorce. Mais à l’intérieur, la grenade est composée de centaines de petits grains dont la couleur varie du rose au rouge foncé.

Peler pour la première fois une grenade peut sembler difficile mais avec quelques astuces cela se passe tout seul.

Commencez pour couper l’écorce de la grenade à peu près au milieu, comme si vous vouliez peler une orange. Vous vous retrouvez avec 2 moitié de grenade. Prenez-en une et retournez-là au-dessus d’un saladier ou d’un bol, côté grain vers le bol. Avec une cuillère en bois tapotez la peau de la grenade, normalement les grains devraient tomber tout seul dans le bol.

Voilà vous êtes prêt vous lancer dans la grenade !

Les jus frais nous font-ils grossir ?

Les jus frais nous font-ils grossir ?

Dans le cadre d’une alimentation variée, il est nécessaire de consommer des légumes et des fruits frais. Vous pouvez les consommer de différentes manière, crus, cuits, en jus, en salades… Ils sont une excellente source de vitamines et de minéraux.

Les bienfaits des jus :

Dans le cadre d’un régime amincissant par exemple, l’apport de fruits est essentiel. Le rapport entre poids du fruits et apport calorique fait qu’il est intéressant de consommer des fruits. De plus, la présence de fibres donne l’impression d’être rassasié ce qui évitera les fringales et les grignotages entre les repas. Enfin les jus sont des boosters d’énergie, parfaits pour les coups de mou comme en hiver par exemple.

Ceux qu’ils faut éviter pour ne pas grossir :

Attention toutefois, tous les fruits ne sont pas forcément vos amis. Si vous faites attention à votre poids et à votre ligne, vous serez très certainement réceptifs au fait que, de manière générale, les jus frais ne contiennent que très peu de lipides ce qui est un premier atout indéniable. Les lipides sont cependant utiles à l’absorption des vitamines contenues dans les jus de fruits frais.

Ensuite, et plus particulièrement pour les fruits, la plus grande partie de leur sucre est constitué de fructose. Le fructose possède un haut pouvoir sucrant, bien supérieur à celui du saccharose, tout en étant pauvre en calorie ce qui constitue un autre avantage. Enfin, le fructose n’induit pas une accoutumance comme le saccharose.

Il est toutefois difficile de donner la valeur énergétique des jus de fruits et légumes frais tant celle-ci varie entre chaque recette. Il existe de nombreux tableaux récapitulatifs des calories que vous pourrez trouver dans les fruits. Cependant à titre indicatif, on peut toutefois estimer la valeur calorique moyenne à environ 45/50 Calories par verre de jus. Tous les fruits ne peuvent rentrer dans cette moyenne. C’est le cas de la banane qui elle fait 90 calories au 100 gr ou du raisin (72 calories au 100 gr). Les fruits les moins caloriques sont la poire, la pomme, la mandarine et le kiwi. Ils fournissent entre 40 et 50 calories chacun. Avantage non négligeable cependant, il est facile de trouver au moins de ces fruits à tout moment de l’année.

Quand consommer son jus de fruits et légumes ?

Finalement, ce qui importe le plus c’est le moment auquel vous allez consommer les jus de fruits frais. Le moment idéal est le matin, au petit-déjeuner. Votre corps a besoin de refaire ses réserves après la nuit et du coup l’absorption des calories sera rapide. Ensuite, il est intéressant de consommer les fruits dans la matinée, entre le petit-déjeuner et le repas de midi. En consommant les fruits à distance des repas, environ 2-3 heures avant ou après, les nutriments et vitamines présents dans les fruits sont mieux assimilés par notre organisme et l’absorption du glucose n’est pas gênée par le processus de digestion d’autres aliments et ne sera pas stocké sous forme de graisse par votre organisme.

Retrouvez tous nos extracteurs de jus sur notre site !

Les bienfaits des laits végétaux.

Les bienfaits des laits végétaux.

Les laits végétaux se démocratisent de plus en plus. Il n’est pas rare aujourd’hui d’en trouver dans les rayons des supermarchés, ils ne sont plus réservés aux magasins bio. Il existe de nombreuses recettes de boisson faites à partie d’ingrédients végétaux. Ces boissons, en plus de proposer une alternative au lait d’origine animale, apportent de nombreux minéraux et nutriments à notre alimentation.

De nombreux bienfaits.

Les laits végétaux ne contiennent ni lactose, ni cholestérol. Le lactose est un glucide que l’on trouve dans le lait d’origine animale. Il nécessite la présence d’une enzyme dans le système digestif. Cette enzyme est naturellement présente chez les nourrissons mais a tendance à disparaître chez les adultes ce qui provoque des ballonnements et de crampes d’estomac assez douloureuses. Les laits végétaux sont idéaux pour les personnes souffrant de digestion lente, de problèmes de constipation ou de côlon irritable.

Ils sont pauvres en graisse mais contiennent un pourcentage élevé de graisses mono et polyinsaturées, très bénéfiques pour le cœur. Les laits végétaux peuvent ainsi être utilisés par les personnes souffrant de maladies cardiovasculaires ou par toute personne souhaitant surveiller sa consommation de graisse afin de prévenir les maladies cardiovasculaires.

La plupart des laits végétaux contient un taux élevé de vitamine B. Cette vitamine est essentielle à l’amélioration du fonctionnement de système immunitaire et du système nerveux.

Les laits de soja, riz et amande peuvent être enrichis en calcium contrairement aux autres laits végétaux. De, plus, le soja est le seul lait d’origine végétale à contenir des protéines.

Que vous choisissiez de ne plus consommer de lait d’origine animale par goût ou par confort, les laits végétaux sont une vraie alternative santé. Ils vous permettent d’apporter de nombreux nutriments et minéraux à votre organisme et ce, de manière variée.

Faire vos laits végétaux maison !

De plus les laits végétaux sont très faciles à faire soi-même, vous pouvez utiliser votre blender s’il est assez puissant pour broyer des amandes ou des noisettes par exemple ou tout simplement utiliser une machine à laits végétaux. Pour cela rien de plus simple, faites tremper vos oléagineux toute la nuit dans une bassine d’eau pour les ramollir puis broyer-les avec de l’eau (100g d’amandes pour 1l d’eau) et du sirop d’agave si vous souhaitez. Il suffit ensuite de faire passer votre préparation dans un sac à jus ou un tissus serré (collant, torchon…) et votre lait est prêt !

Incorposrez votre lait végétal maison dans votre smoothie bowl du matin ou pour le milkshake de l’après-midi !

Cuisson basse température : principe et avantages.

Cuisson basse température : principe et avantages.

La cuisson basse température est une pratique qui va changer votre quotidien. Cette technique de cuisson permet de conserver un maximum de vitamines et nutriments de vos aliments. C’est une alternative saine et au principe simple dont vous pourrez voir les bénéfices concrets. Cependant, c’est un mode de préparation qui demande du temps. Il prend donc le contrepied de nos modes de vie actuels où il faut aller toujours plus vite.

 

Le principe de la cuisson basse température.

La cuisson basse température permet de préserver les vitamines et les minéraux tout en multipliant les propriétés gustatives des aliments. Et tout ça, sans ajouter de matière grasse pour la cuisson.

Le principe de la cuisson basse température permet de chauffer au four ou à feu doux les ingrédients dans des ustensiles aux parois épaisses, fermés par un couvercle. La vapeur se condense sur le couvercle pour ensuite retomber goutte à goutte dans le récipient. Cela permet de créer ainsi un jus au fond de votre casserole.

La réalisation parfaite d’une cuisson basse température demande de chauffer au degré prés. Cette technique est rendue possible grâce au thermomètre souvent posé sur le couvercle des ustensiles. Et surtout il est indispensable de prendre son temps, 30 minutes sont nécessaires pour cuire des légumes à 60 °C.

La cuisson basse température peut également être utilisée pour la viande. Et dans ce cas, plusieurs heures sont nécessaires. Chaque degré de cuisson correspond à une température précise : bleu 55°C, saignant 58°C, rosé 65°C, bien cuit 69°C. Un morceau qui vous paraissait dur comme la pierre après seulement quelques minutes de cuisson à la poêle vas set transformer en morceau savoureux et moelleux avec cette technique de cuisson.

 

Les avantages de la cuisson basse température :

La cuisson basse température est une alternative saine aux modes de cuisson traditionnels et dont vous verrez les bénéfices concrets. Cette technique de cuisson préserve les vitamines et les propriétés gustatives des ingrédients.

Des études ont montré que la cuisson à haute température détruit la majorité des vitamines. C’est un phénomène progressif, et au-delà de 100°C, seuls les minéraux les plus résistants subsistent.

La cuisson basse température possède un autre atout incroyable. En plus de ne pas nécessiter d’ajout de matière grasse pour la cuisson, cette technique rehausse les saveurs. L’objectif est d’apprécier au maximum le produit et de préserver une majorité de minéraux et de vitamines.

 

Pour bien réussir une cuisson basse température :

Avoir de bons ustensiles est essentiel pour obtenir une cuisson optimale. Les ustensiles spécialement dédiés à la cuisson basse température sont équipés d’une semelle épaisse. C’est grâce à cette semelle que l’on peut cuire lentement les aliments et sans ajouter de matière grasse. Le rôle de cette semelle est d’emmagasiner de la chaleur doucement. La lenteur d’exécution permet de faire transpirer les légumes qui se dégorgent de leur eau et cuisent dans leur propre jus.

Vous pouvez également profiter des bienfaits de la cuisson basse température avec un four électrique traditionnel à condition de le faire préchauffer correctement et de couper la ventilation (pas de chaleur tournante donc).

Quelques astuces :

Les ustensiles de cuisson basse température sont très résistants aux rayures. Vous pouvez donc sans souci utiliser des ustensiles de cuisine en fer. Toutefois, lors du nettoyage il est important de ne jamais utiliser de javel ou de produits chlorés.

Il est également possible d’utiliser les ustensiles de cuisson basse température pour une cuisson traditionnelle. Pour cela, faites chauffer votre ustensile sur un feu fort et faites tomber quelques gouttes d’eau dans votre récipient. Au début, les gouttes d’eau vont entrer en ébullition et après quelques minutes, les gouttes vont perler puis rouler dans le récipient comme des billes. Votre ustensile est prêt pour vos grillades.

Retrouvez tous les ustensiles de cuisson basse température sur notre site !

Pâques végétarien ? C’est possible !

Pâques végétarien ? C’est possible !

Cette année vous avez fait le choix de faire un repas de Pâques végétarien, quelle bonne idée ! On oublie le fameux agneau et on se tourne vers des ingrédients plus frais, légers qui sent bon le printemps. Aucune hésitation à avoir, cette année pas de viande !

Puis on en profite pour annoncer à son corps que l’hiver est fini et qu’il lui faut de la vitalité !

 

Entrée : Tartines avocat, oeuf et alfala

En entrée, nous vous proposons de garder la tradition de l’œuf avec ces jolies tartines.

Pour cela rien de plus simple, faites cuire vos œufs selon votre goût (durs, mollés, pochés…). Ecrasez grossièrement votre avocat à la fourchette et ajoutez un peu d’épices si vous souhaitez. Toastez les tranches de pain (pourquoi pas le faire maison grâce à votre machine à pain) et tartinez l’écrasé d’avocat. Coupez les œufs en deux et disposez-les sur les tartines. Agrémentez cette tartine de quelques fèves et pousses d’alfalfa pour plus de croquants et de vitalité ! Assaisonnez de sel et poivre et dégustez.

 

Cette recette est gourmande sans être trop lourde pour commencer ce repas de Pâques végétarien.

Pour rendre cette recette vegan, vous pouvez remplacez les œufs par des légumes de saison comme les asperges ou les radis. Ou encore tester ces délicieux de rouleaux de printemps vegan !

 

Plat : Linguines de courgettes au chèvre

Continuons ce menu de Pâques végétarien avec le plat. Et pourquoi pas des spaghettis de légumes !

Pour ce plat nous vous proposons des linguines de courgettes au chèvre.

Pour commencer laver les courgettes et faites passez vos courgettes dans un spiralizer pour obtenir des linguines (ou tagliatelles). Faites cuire les courgettes dans une poêle chaude avec un peu d’huile d’olive et d’ail. Arrêtez la cuisson lorsque les courgettes seront al dente (5min maximum). Déposez les courgettes chaudes dans une assiette, ajoutez quelques tomates cerise coupées en deux et du basilic ciselé. Enfin parsemez de morceaux de chèvre qui vont fondre doucement grâce à la chaleur des courgettes. Salez, poivrez et dégustez froid ou chaud.

Vous pouvez rendre cette recette vegan en remplaçant le chèvre par des similis de jambon, lardons ou autres.

 

Dessert : Brownie Vegan Choco-noisette

Enfin pour le dessert pas de doutes il faut du chocolat !

Pour terminer ce menu de Pâques végétarien nous vous proposons une recette simple de brownie vegan choco-noisette accompagné d’une boule de glace et d’un coulis de fruits rouges.

Tout d’abord préchauffez votre four à 180°C. Dans un récipient, mélangez 200g de farine (de riz, de chataigne,…) avec un sachet de levure en poudre, 100g de sucre et une pincée de sel. Faites fondre 200g de chocolat noir et 5 càs d’huile d’olive à feux doux dans une casserole. Incorporez les deux préparations et ajoutez petit à petit 200ml de lait végétal. Mélanger jusqu’à obtenir une pâte assez lisse puis ajoutez 250g de noisettes concassées (ou noix de macadamia, noix du bresil…). Huilé légèrement le moule, versez la pâte et enfournez pendant 25min à 180°C.

Pour la présentation ajoutez une boule de glace vegan et un coulis de fruits rouges ou une crème anglaise.

 

Bon appétit et n’hésitez à commenter ce menu de Pâques végétarien !