Blog : bien-être

Eau pure et osmoseur : ce qu’il faut savoir !

Eau pure et osmoseur : ce qu’il faut savoir !

Eau pure pour une vie saine !

Quand on fait attention à notre bien-être, on pense à améliorer notre alimentation et à faire du sport. Mais avant de décider de manger bio, vivant ou encore vegan, il y a une chose à laquelle on ne pense pas : l’eau.

En effet, notre corps est composé majoritairement d’eau pourtant on ne se pose pas la question de la qualité de notre eau. Calcaire, nitrate, et autres sédiments ne sont pas bon pour notre santé. La filtration de l’eau est donc très utile pour bénéficier d’une eau pure et saine. L’eau pure est indispensable à votre bien être et un osmoseur (filtre à eau) est là pour ça !

 

Osmoseur pour toute la maison

Il existe plusieurs façon d’obtenir une eau pure, mais la plus simple et efficace est de se munir d’un osmoseur (filtre à eau). Sous évier, sur évier, nomade, il existe une multitude d’osmoseurs différents qui pourront répondre à chacune de vos attentes.

En plus de l’eau qu’on boit, il y a aussi toute l’eau qu’on consomme en se douchant ou en se lavant les mains. Pour les peaux sensibles, le contact avec l’eau peut être un vrai calvaire. La sensation d’une peau douce, de cheveux soyeux et d’un effet détente sont essentiels au sortir de la douche.

Les résidus nocifs, le chlore, le calcaire présents dans l’eau courante sont tellement agressifs que votre eau de douche est source d’allergies et de réactions dermiques immédiates. Il est nécessaire d’y apporter une solution car elles sont le signe d’une atteinte à votre organisme, dangereuse sur le long terme. Les douchettes filtrantes par exemple sont un bon moyen d’avoir une eau de qualité.

Enfin dans la cuisine de manière générale, l’eau peut être utilisé dans la préparation de vos plats mais aussi dans vos appareils de cuisine. En utilisant un osmoseur, le calcaire se formera moins facilement dans vos appareils et vous pourrez les garder en meilleur état plus longtemps. Que ce soit pour mettre dans votre bouilloire, pour rincer vos légumes et fruits avant de les mettre dans votre extracteur de jus et blender ou pour arroser vos graines germées.

Zoom sur les graines germées de lin !

Zoom sur les graines germées de lin !

Les graines germées de lin sont aussi appelées « linette ». Cette graine connue depuis longtemps permet de faire le plein de vitalité. Ces petites graines existent de 2 types différents : le lin brun et le lin doré. Et c’est là que se situe la différence majeure entre ces deux types de lin.

Hormis la couleur, il y a peu de différences nutritionnelles entre les différentes variétés de lin. D’ailleurs ces petites graines sont une excellente source d’oméga-3 et une source de fibres (il y en a toutefois plus dans le lin brun que dans la variété dorée).

Alors quels sont les bienfaits de ces petites graines germées et surtout comment les consommer pour bénéficier au maximum de tous leurs qualités ?

Les bienfaits des graines de lin.

La graine de lin est réputée pour avoir une action laxative elle est dont recommandée en cas de constipation chronique. Dans ce cas elle peut être consommée écrasée ou moulue et mélangée avec un peu d’eau.

La graine de lin serait également efficace pour traiter l’hypertension. Dans tous les cas, les études ont montré que les bienfaits du lin avaient une efficacité limitée. Mais si les apports sont minimes toutefois, ils sont bien présents et les nutriments contenus dans les graines de lin contribuent à une alimentation saine et de qualité.

Comment consommer les graines de lin ?

On peut les trouver sous différentes formes dans le commerce. Sous forme de graines (lin brun ou doré), sous forme d’huile de lin mais également de farine (seule ou mélangée avec d’autres farines).

La réponse la plus évidente à cette question est saupoudrées sur vos plats. Sur des petites salades fraiches en été ou une cuillère sur les soupes bien chaudes en hiver c’est très joli en plus d’être bon.

L’huile de lin peut être consommée en alternance avec d’autres huiles végétales. Changer régulièrement d’huile est excellent car elles ont toutes des propriétés différentes sur la santé.

La graine de lin libère tous ses bienfaits une fois écrasée ou moulue. Consommées telles quelles, les graines de lin ne sont pas assimilables par notre système digestif. Et c’est bien dommage vu toutes les qualités de ces graines.

L’idéal est de les faire passer au moulin à épices ou à café juste avant de les consommer. Au besoin vous pouvez également utiliser un petit hachoir à herbes ou bien un pilon et mortier. Mais avec cette dernière technique il faudra ajouter un peu d’exercice physique pour moudre vos graines de lin.

La farine de lin ne peut pas remplacer les autres types de farine que l’on peut trouver dans le commerce. Toutefois, 1 ou 2 cuillères à soupe transforment en jus en smoothie bien épais !

Mais la meilleure technique est de consommer les graines germées de lin (en salade par exemple). La graine de lin est facile à faire germer en 7 à 10 jours dans votre coupelle. Et les pousse de lin sont très agréables à manger. Il s’agit d’une graine mucilagineuse vous devez donc la faire germer dans une coupelle et non dans un germoir. Consommer des graines germées permet de profiter de tous les bénéfices de la graine.

De plus les graines germées de lin contient des phyto-œstrogènes qui favorisent le métabolisme du calcium. Il est donc intéressant d’en consommer.

 

5 recettes simples, rapides et savoureuses pour boire plus d’eau

5 recettes simples, rapides et savoureuses pour boire plus d’eau

L’eau est essentielle à notre santé pourtant on n’en boit pas assez. La plupart du temps c’est son goût qui est en cause (son absence ou son mauvais goût). Voici quelques astuces pour changer le goût de l’eau et vous inciter à boire plus d’eau.

Pourquoi faut-il boire plus d’eau ?

Premièrement, l’eau est le composant essentiel de notre corps. Il en contient près de 70 %. Avec la chaleur nous transpirons et donc nous perdons de l’eau. Il est donc nécessaire de reconstituer ce capital pour éviter tout problème. Ensuite, tout simplement parce qu’en ces périodes de fortes chaleurs, l’eau permet de réguler la température de notre corps. Ceci dit, il est important de conserver à longueur d’années une bonne consommation d’eau car le risque de déshydratation est aussi important en hiver.

L’eau est l’ingrédient naturel pour détoxifier le corps, c’est pourquoi il faut en boire beaucoup.

Comment boire plus d’eau ?

Il faut bien l’avouer, l’eau n’est pas la boisson la plus sexy qui soit. À choisir entre un beau jus de fruit coloré et plein de saveur ou un simple verre d’eau, beaucoup n’ont pas leur coeur qui balance. Alors pour vous aider à faire le bon choix, voici quelques astuces pour vous aider à augmenter votre consommation d’eau quotidienne.

  • Fixez-vous un objectif, par exemple boire 1,5 litres d’eau. Et essayez de vous y tenir. Cela sera plus facile certains jours mais c’est possible. Si voir votre bouteille d’eau pleine vous angoisse, divisez la en verres : l’objectif devient 10 verres d’eau et c’est peut-être moins effrayant.
  • Préparez votre eau pour l’emporter avec vous au bureau. Les gourdes isothermes sont pratiques car elles permettent de conserver votre eau fraîche pendant plusieurs heures.
  • Il n’y a pas que l’eau neutre dans la vie, il y a aussi l’eau aromatisée ! Bon alors vous oubliez de suite les eaux aromatisées que l’on peut trouver dans le commerce, certaines se gardent bien de l’annoncer mais elles contiennent des sucres. Pensez plutôt aux infusions, aux thés ou aux fruits et légumes frais pour aromatiser vos eaux. Les bouteilles spéciales « eau détox » ou les théières nomades sont des accessoires très pratiques pour fabriquer votre propre eau.

5 recettes pour aromatiser votre eau :

Recette 1 : l’eau citronnée.

Alors c‘est la recette la plus difficile : il faut 1 bouteille, de l’eau et des rondelles de citron. Mettez l’eau dans la bouteille, ajoutez quelques rondelles de citron et c’est prêt !

Recette 2 : l’eau concombre-menthe.

C’est le même principe que l’eau citronnée, il faut ajouter quelques rondelles de concombre et quelques feuilles de menthe dans votre bouteille d’eau.

Recette 3 : l’eau pamplemousse-menthe.

Attention variante, il faut presser le pamplemousse et mettre le jus dans une bouteille, allongez avec de l’eau et ajoutez quelques feuilles de menthe pour la fraîcheur. Vous pouvez ajouter quelques tranches de pamplemousse à votre boisson pour la déco.

Recette 4 : l’eau à la pastèque.

Toujours sur le même principe ajoutez quelques morceaux de pastèque à une eau déjà fraîche et dégustez aussitôt.

Recette 5 : l’eau à la fraise.

Même recette qu’avec la pastèque, mais il faut ajouter quelques fraises. Consommez aussitôt cette eau, les fraises n’aiment pas les bains prolongés et risquent de se désagréger dans la bouteille.

 

Les vertus du lait de chèvre

Brochette de chèvres

Le lait de vache est le plus répandu, c’est celui que l’on consomme le plus. Mais depuis quelques années, on constate que de plus en plus de personnes présentent des intolérantes aux PLV (protéines de lait de vache). Heureusement il existe des alternatives pour aider ces personnes.

Que vous soyez intolérants au lait ou tout simplement soucieux de votre alimentation voici quelques pistes à suivre.

Les « laits végétaux »

Les préparations à base de végétaux présentent des caractéristiques proches du lait de vache mais à quelques différences près. Les laits végétaux sont pauvres en sucres et en calcium mais aussi en protéines et en lipides. Leur composition en général en fait de mauvais substituts aux laits d’origine animale. Cependant, dans le cadre d’un régime alimentaire particulier, ou tout simplement varié, ils constituent une alternative très intéressante

De plus, ils n’ont plus le droit de se nommer « lait » même si leur aspect y ressemble fortement. La cour de justice européenne a tranché il y a quelques jours seulement, les préparations à base de végétaux ne pourront plus se nommer avec une référence explicite au lait ou au produits laitiers.

Les autres laits d’origine animale

Le lait de brebis

Il est plus calorique que le lait de vache. Mais comme ses particules de gras sont plus fines, il est plus facilement digérable que le lait de vache. L’intérêt principal du lait de brebis réside dans sa composition, il contient beaucoup de vitamines et de minéraux.

Le lait d’ânesse

Le lait d’ânesse est le plus proche en composition de celui du lait humain et d’ailleurs, il était souvent utilisé comme substitut au lait maternel au début du siècle dernier. Les légendes autour du lait d’ânesse font qu’il est toujours utilisé en cosmétique pour fabriquer savons et soins du visage. La lait d’ânesse est réputé pour minimiser les rides et adoucir la peau.

Le lait de chèvre

Il contient un peu moins de lactose (très souvent à l’origine de l’intolérance) que le lait de vache mais sa composition est pratiquement identique. Le lait de chèvre est également plus digeste que le lait de vache. Il présente un autre avantage, s’il contient plus de lipides, il contient moins de cholestérol. Et comme on en consomme moins que le lait de vache cela peut être un atout d’un point de vue diététique.

Autre point positif pour le lait de chèvre, les élevages sont beaucoup plus présents en qualité bio que les élevages de vaches. Donc, il sera plus facile de trouver du lait de chèvre bio et de meilleure qualité.

Les utilisations du lait de chèvre

Outre l’alimentation, le lait de chèvre a aussi d’autres utilisations. Il rentre fréquemment dans la composition de cosmétiques pour ses vertus hydratantes, nourrissantes, protectrices et adoucissantes.

Les molécules du lait de chèvre sont plus facilement absorbées par la peau ce qui favorise leur action. Les peaux sensibles apprécieront plus particulièrement ce traitement car le lait de chèvre va permettre de les soulager en douceur et en profondeur.

5 Astuces pour bien gérer le stress des examens

Les étudiants et futurs bacheliers redoutent cette période de l’année, l’arrivée des beaux jours est aussi synonyme d’imminence du bac et de stress des examens. Heureusement que ces examens sont ponctuels. Chez certaines personnes cependant, une mauvaise gestion du stress peut être synonyme de paralysie au moment crucial.

yoga-detente
yoga-detente

Alors pour éviter de paniquer le jour J, voici quelques astuces pour affronter sereinement les examens. Notez quand même que ces astuces pour faire face au stress des examens peut s’appliquer à tout le monde. Une vie sereine serait meilleure pour la santé !

1. On commence par un peu d’organisation.

L’organisation est vraiment le maitre mot pour bien gérer son stress avant les examens. Il ne s’agit pas de partir dans tous les sens, de s’éparpiller et de paniquer parce qu’on a oublié de réviser une partie du programme. C’est même le contraire.

Alors on se pose, on réfléchit quelques minutes et on organise ses révisions. Un planning clair est un atout indéniable pour réussir ses révisions et réduire le stress. Le tout est de s’y tenir.

2. On fait des pauses.

Les pauses sont aussi importantes que le travail. Si, si, je vous assure. Votre planning de révisions doit comporter des pauses. Il est très important de sortir s’aérer, d’une part parce que rester enfermé par un si beau temps c’est déprimant ensuite, parce que votre cerveau chauffe. Non, ce n’est pas une blague. L’activité cérébrale induit de l’électricité et il est nécessaire de faire prendre l’air à votre cerveau de temps en temps car cette électricité brouille ses performances. En résumé, ne pas faire de pause pendant les révisions est contre-productif car cela empêche votre cerveau de bien fonctionner.

3. Faites du sport

Le sport est bon pour la santé. Profitez des pauses dont on vient de parler pour aller faire une petite balade à pied ou à vélo. Entretenir sa forme pendant les révisions est essentiel pour aller jusqu’au bout des révisions et faire du sport permet de libérer des endorphines. Ces hormones permettent de gérer le stress et favorisent la détente et le relaxation.

4. On prend soin de ses repas

On serait tenté de zapper les repas pour gagner un peu de temps de révision. C’est un mauvais calcul comme essayer de supprimer les pauses. Les repas sont essentiels et il suffit de suivre quelques règles simples :

  • Faire une cure de vitamines avec des jus de fruits et légumes.
  • Ne pas sauter de repas, sinon c’est le coup de pompe assuré.
  • Bien choisir ses aliments : des fruits et légumes frais pour les vitamines, des céréales pour les sucres lents, du chocolat pour le magnésium ou même des compléments pour un petit coup de fouet…
  • Boire beaucoup et de l’eau surtout. Une bonne hydratation est essentielle surtout que les températures extérieures commencent à grimper !

5. On apprend à se détendre

Dernière astuce et pas des moindres : pour affronter la période de stress des examens, il faut se détendre. Mouais mais c’est plus facile à dire qu’à faire. Heureusement, il existe quelques trucs à essayer comme par exemple l’acupression. Cette technique permet de se détendre en libérant des endorphines. La luminothérapie permet de réguler les phases de sommeil : on dort mieux la nuit donc on est plus productif en journée. On se met à l’aromathérapie. Même si les effets n’ont pas été prouvés scientifiquement, l’aromathérapie peut aider à gérer des situations de crise. Fleurs de Bach ou huiles essentielles permettent de créer une ambiance olfactive propice à la détente.

Après l’effort, le réconfort, dans quelques semaines la période de stress des examens sera passée et il sera temps d’aller profiter du soleil.

Du nouveau chez Davidson, les lunettes anti lumière bleue.

Une fois n’est pas coutume, aujourd’hui nous n’allons pas aborder des exercices à faire avec vos lunettes à trous mais la nouvelle gamme de lunettes qui sera bientôt disponible chez Davidson pour prendre soin de vos yeux et de vous aussi. Lunettes de luminothérapie, lunettes anti lumière bleue ou lunettes de chromothérapie, faites votre choix.

lunettes anti lumière bleue
lunettes

La Luminette, la luminothérapie active.

La Luminette est un dispositif innovant qui vous permet de faire une séance de luminothérapie où que vous soyez. L’avantage : son petit format permet de l’emporter partout avec vous et notamment si vous voyez beaucoup.

Troubles du sommeil, décalage horaire ou manque d’énergie … avec la Luminette vous pourrez faire face à toutes ces situations.

 

La chromothérapie avec les lunettes PSIO

Les couleurs sont largement utilisées en médecine depuis l’Antiquité. D’ailleurs, beaucoup d’expressions de notre vie de tous les jours contiennent des couleurs. Chaque couleur a une signification et peut être utilisée dans le but d’aider et de soulager.

Les lunettes de chromothérapie vous proposent un programme complet de relaxation qui allie son, couleur et lumière. Le but est de vous aider à vous relaxer pour vous endormir plus facilement et sans médicament. Les lunettes de chromothérapie vous permettent d’avoir un regain d’énergie quand la luminosité est plus faible. Elles vous aident aussi à retrouver votre bonne humeur.

 

Une détente plus facile avec les lunettes de sommeil.

Les lunettes de sommeil sont idéales pour … le sommeil. Avec leur verres orangés, ces lunettes anti lumière bleue filtrent le spectre lumineux des écrans et autres sources lumineuses. Ces lunettes de sommeil permettent à votre cerveau de se détendre.

Portées pendant 1 à 2 heures avant l’endormissement, les lunettes de sommeil préparent votre organisme au repos.

La lumière bleue projetée par les écrans à LED, que ce soit les ordinateurs, les smartphones et les écrans TV, mais aussi par les ampoules, influe sur notre cycle circadien, c’est à dire sur notre rythme biologique. La lumière bleue favorise l’éveil de notre cerveau et si cette stimulation est la bienvenue en journée, à l’arrivée du crépuscule, elle est plus problématique.

En effet, une exposition trop importante à la lumière bleue, ce qui est le cas si vous travaillez devant un écran ou regardez beaucoup votre smartphone, a des effets néfastes sur vos yeux. Comme la lumière bleue est aussi présente dans la lumière naturelle, porter ces lunettes anti lumière bleue lorsque vous voyagez peut aussi être utile (pour vous adapter à un autre fuseau horaire par exemple).

Protégez vos yeux doit rester une priorité. Davidson se met à votre service depuis des années pour vous proposer des articles qui vous feront du bien. Avec cette nouvelle gamme de lunettes, vous pourrez prendre soin de vos yeux et vous détendre.

Astuces sommeil et anti ronflement

Empiriquement, on connaît toutes les petits trucs techniques qui nous sauvent la nuit…momentanément. Le sifflement, le claquement de doigt, le gratouillis à l’épaule, le contact subtil du bout du pied, gigoter dans le lit, enfin bref…on pourrait faire un concours d’astuces sommeil !

sommeil-réparateur
sommeil-réparateur

Il y a aussi les adeptes de trucs de grand-mère : les tisanes (à base de lavande, de camomille, de tilleul) ou les comprimés à base de plantes relaxantes.

Parfois un sommeil engagé en douceur fait son effet pour le reste de la nuit.

Une astuce sommeil naturelle : une recette de jus.

Pour vous, j’ai découvert ce jus frais à préparer et à boire quelques heures avant le coucher :

  • 1 quart de citron
  • 1 morceau de gingembre
  • 2 pommes
  • 2 carottes

Ce jus facilitateur de digestion aide aussi à éliminer l’excès de mucus accumulé au niveau de la gorge et du nez, tout en vous apportant de bonnes vitamines pour votre système immunitaire.

Sinon, il y a la gym

Pourquoi ne pas essayer des exercices de musculation de la langue à pratiquer quotidiennement ?

Poussez la pointe de la langue contre vos incisives supérieures, puis faites-la coulisser vers l’arrière du palais

Poussez la langue à plat contre le palais en appuyant bien

Forcez l’arrière de la langue à se placer contre la partie inférieure de la bouche, en gardant le bout en contact avec les incisives inférieures ;

Poussez l’arrière de la langue vers le fond du palais et répétez la voyelle « A » plusieurs fois de suite.

Et à part les boules Quiès ?

Moi je n’ai jamais pu m’y contraindre pour ignorer le moteur d’à-côté.

Le sujet des accessoires est vaste. Formes, contraintes, mandibulaires ou nasales, et effets plus ou moins variables selon les personnes : on peut en effet penser que les orthèses respiratoires agissent sur la position de la zone pharyngée du ronfleur. Elles nécessitent cependant un avis médical.

Ici, je vous ferai juste un petit retour d’expérience sur les orthèses nasales qui visent à élargir le passage de l’air au niveau des fausses nasales et sont peu contraignantes.

Chez mon ronfleur à moi, l’effet a été radical du jour au lendemain, je ne l’ai plus entendu. Sachant que je suis souvent au dodo après lui, j’ai pu constater un silence troublant, voir inquiétant… il dormait comme un bébé !

Bon, mon ronfleur n’est pas un petit ronfleur. Il a souvent des positions « explosées » tête en arrière, sur le dos à corriger aussi. Dans ce contexte, évidemment l’effet est bien moindre. Mais avec un peu de discipline, il a trouvé la taille qui lui convenait (3 tailles possibles généralement) et constaté lui-même une amélioration de son sommeil et du mien qui l’ont convaincu de réfléchir au problème et c’est déjà beaucoup !

Une bonne hygiène d’entretien de l’orthèse est indispensable : lavage quotidien à l’eau savonneuse et dépôt dans une petite boite hermétique. Au moment de la pose, le passage dans une eau chaude permet de l’adapter à la forme du nez. Transparentes, elles sont assez discrètes pour les oublier bien vite !

A vous de jouer aux pourfendeurs de ronfleurs !

Les recettes préférées des Français … mais en version végétarienne ou végane.

Qui dit que la cuisine végétarienne ou végane est fade ? Est-il possible d’adapter la cuisine traditionnelle en recette végétarienne ?

tartine de radis et fleurs
tartine de radis et fleurs

Les Français aiment bien manger, c’est un fait. On associe souvent la France à la gastronomie et même s’il est vrai que depuis quelques années elle se fait régulièrement détrôner par d’autres pays, il n’en reste pas moins que la cuisine française est riche en saveur et surtout de qualité.

Par contre, ce qui est vrai aussi, c’est que dès qu’on souhaite varier c’est un peu la grosse blague !

Parmi les plats préférés des Français, on retrouve la blanquette de veau, le bœuf bourguignon ou les lasagnes au bœuf.

Pour un peu qu’on soit végétarien ou même vegan, ça devient compliqué. Et s’il était possible de préparer tous ces bons petits plats mais dans une version plus adaptée aux personnes pratiquant des régimes alimentaires alternatifs. Donc c’est parti pour la découverte de recette végétarienne !

Pour commencer, il y a les entrées.

On peut trouver des recettes « naturellement » végétariennes comme le taboulé ou la salade de chèvre chaud. À condition de ne pas ajouter des lardons ou des dés de poulet dans ces recettes, c’est un moyen simple de commencer un repas végétarien. Pour une entrée un peu plus travaillée, pourquoi ne pas envisager des tartines tomate – mozzarella – basilic ?

Si vous choisissez l’option repas végan, il suffit de remplacer la mozzarella et le fromage de chèvre par du faux-mage.

Pour des repas de fêtes avez-vous déjà pensé à remplacer le pâté de campagne par du pâté de sarrasin et le foie gras par du faux gras ?

Le pâté de sarrasin est un plat que l’on obtient à partir de grains de sarrasin cuits et mélangés à des aromates. Il a la consistance d’une mousse de foie par exemple mais garanti sans protéines animales. Le faux gras a la consistance d’une mousse de foie gras mais sans l’oie ! Il en existe diverses recettes sur internet, notamment les blogs de cuisine végane. De quoi faire sensation sur une table de fête.

Le plat de résistance.

Là aussi, la cuisine française est riche en viande. Parmi les plats préférés des Français, on trouve le bœuf bourguignon ou la blanquette de veau. Et comment faire quand on est végétarien ? On remplace la viande par du tofu par exemple. Il est possible de trouver facilement maintenant des livres de recettes véganes et végétariennes.

Pour d’autres recettes, il existe déjà des alternatives végétariennes. Par exemple, pourquoi ne pas remplacer les lasagnes au bœuf par des lasagnes chèvre-épinards ? Ou dans les spaghettis à la bolognaise, remplacez le bœuf par des lentilles corail ? Ça marche aussi pour le chili con carne qui devient ainsi un chili sin carne ! Pour une tartiflette, il suffit d’enlever les lardons pour avoir une recette végétarienne ! Et le couscous ? Pourquoi ne pas remplacer la viande par des falafels, ces petites boulettes de pois chiches ? Les saveurs se marient à merveille.

En finir par le dessert !

Bon, alors pour les desserts, c’est déjà plus facile de trouver des alternatives végétariennes. À moins de préparer le diplomate aux petits pois et bœuf sauté aux oignons de Rachel dans Friends, il y a peu de chance de trouver un dessert avec de la viande ou du poisson !

Par contre, il est possible d’adapter les recettes de desserts en version végane. Parmi les desserts préférés des Français, on retrouve le tiramisu. Mascarpone et œufs sont au menu de cette recette, mais il est tout à fait possible de les remplacer par de l’agar-agar et de la crème de soja pour cuisine.

Comme quoi, ce n’est pas parce qu’on est végétarien ou même végane, qu’on n’a pas le droit de se régaler.

Apprenez à prendre soin de vos yeux à l’aide d’une technique chinoise ancestrale, le Qi Qong !

Dans la série exercices des yeux, on vous emmène du côté de l’Empire du Milieu et du Qi Qong. En lien avec la médecine chinoise, le Qi Qong nous éclaire aussi sur la nécessité de porter attention à vos yeux pour pleins de raisons. Entre iridologie et Ayurvéda, le Qi qong des yeux parle aussi à votre foie.

Exercices des yeux acupuncture
Exercices des yeux avec le Qi Qong

Le Qi Qong, gymnastique de l’esprit et du corps

En lien avec la médecine chinoise, le Qi Gong est une gymnastique traditionnelle qui remonte à plus de 2 000 ans. Dans la même veine que l’Ayurvéda (voir notre précédent article), le Qi Qong est une pratique qui englobe la maitrise du corps et de l’esprit.

Largement pratiqué en Chine, et de plus en plus en Occident, le Qi Qong est une science de la respiration. Elle a pour fondement  la connaissance et la maîtrise de l’énergie vitale, le Qi (prononcé tchi). Le Qong exprime lui, l’exercice, l’expérience, la maitrise de ce Qi.

Cette pratique enseigne la pratique d’enchainements de mouvements doux, synchronisés avec l’inspiration et l’expiration, mobilisant la concentration et la visualisation.

Le Qi Qong est notamment reconnue pour ses bienfaits en terme de réduction de stress et d’amélioration de la mobilité. Cette pratique tend également à baisser la tension artérielle et à améliorer l’immunité par une meilleure oxygénation qui élimine les toxines. Vous l’aurez compris, les personnes âgées y trouveront beaucoup de bénéfices.

Les yeux y jouent un rôle essentiel dans les directions travaillées, dans la respiration, dans la concentration et la visualisation mentale intérieure.

Avec le Qi Qong, soignez vos yeux et votre esprit, stimulez votre foie !

Le Qi Qong, pratique de santé corporelle et spirituelle, s’appuie sur la médecine chinoise traditionnelle (MCT). Celle-ci est une médecine énergétique et de réflexologie, utilisant la connaissance ancestrale de méridiens de circulation du Qi et de points d’acupuncture liés aux organes.

En médecine chinoise, les yeux, miroirs de l’âme, sont directement reliés à l’énergie du foie. Ainsi, l’état des cinq organes et des 6 entrailles se lit dans les yeux. Tiens, d’ailleurs, ça rappelle un peu l’iridologie….Un des signes bien connus d’un problème de foie est d’ailleurs la cornée qui vire du blanc au jaune de façon plus ou moins prononcée.

Ainsi, les troubles de la vision, myopie, presbytie, astigmatisme, mais aussi les yeux secs, rouges, qui grattent, s’expliquent par des déséquilibres hépatiques, générés par des émotions mal « digérées ». Ainsi la médecine chinoise fait état de myopies d’origine émotionnelle ou psychologique, une somatisation en quelque sorte.

C’est d’ailleurs au niveau du ventre et du foie que se concentre le Qi ! Si le Qi ne circule pas, ça ne va pas ! Ainsi, la boucle est bouclée, le corps et l’esprit sont un tout.

Dans ce contexte, le Qi Gong permet d’agir sur la circulation d’énergie en mettant en jeu de nombreux points d’acupuncture. Ces points d’acupuncture seront activés par des exercices des yeux, des gestes d’acupression et d’auto massages, qui vont aider à stimuler le foie.

Alors pourquoi s’en priver ?

Exercices des yeux faciles à pratiquer tous les jours

            Massage des points énergétiques

Comme précisé plus haut, il est essentiel d’effectuer ces massages en respectant l’alternance inspirer/presser et expirer/relâcher. Repérez les points sur l’image ci-dessus.

–      Avec vos majeurs pressez 7 fois le point V2 (vessie), puis :

–      Au centre du sourcil sous le bord supérieur de l’orbite, le point Shangming

–      Puis, le point VB1 (vésicule biliaire) : extérieur de l’angle externe de l’œil.

–      Ensuite, le point E1 (estomac) : sur le bord orbite inférieur.

–      Le point V1 (vessie) : angle interne supérieur de l’œil.

–     Le point taiyang : dans la dépression des tempes, à l’extérieur du point VB1 (n’apparaît pas sur l’image)

          Gymnastique des yeux

Ouvrir les yeux et regardez au loin, puis activez les yeux en regardant en haut, en bas, puis à droite et à gauche une vingtaine de fois chaque. Et enfin tournez les globes oculaires dix fois dans chaque sens.

          Pour améliorer l’acuité visuelle

Fixez votre index devant vous, faite une mise au point (comme un appareil photo) et ensuite fixez un objet se trouvant le plus loin possible devant vous et faite une mise au point. Répétez ce cycle 30 ou 60 fois fois en essayant d’aller chaque fois de plus en plus vite (mais attention il faut fixer les choses le plus nettement possible).

          Massage relaxant

Avec le coussin des paumes (base de la main côté auriculaire) massez les globes oculaires, paupières closes, lentement et sans appuyer, une dizaine de fois.

Attention ! décollez vos paumes très doucement à la fin de cet exercice

Voilà, vous avez toutes les raisons de ne pas laisser votre vue se troubler !

Les secrets des farines sans gluten

farines sans gluten

Les farines de blé sont très souvent trop raffinées. À force d’y ajouter des substances pour retrouver toutes leurs vertus d’avant, ces farines finissent par être nocives pour notre santé. Mais il existe des farines alternatives, des farines sans gluten qui peuvent être utilisées par les personnes intolérantes mais aussi par tous ceux qui souhaitent varier leur alimentation.

On peut distinguer 2 types de farines sans gluten : les indispensables et les additionnelles.

Les farines sans gluten indispensables.

Elles sont faciles à trouver dans le commerce et constituent des alternatives simples à utiliser à la place de la farine de blé.

La farine de sarrasin

La graine de sarrasin est la plus connue des pseudo-céréales. Cette graine est très utilisée notamment en Bretagne pour fabriquer les fameuses galettes. Le goût du sarrasin est assez typé et rappelle celui de la noisette. Il permet notamment de donner un petit gout rustique à vos préparations.

La graine de sarrasin est hautement nutritive, riche en fibres et elle contient aussi des protéines. Après la farine de blé, c’est une des farines les plus connues et elle se trouve donc facilement dans le commerce. Les produits dérivés également puisqu’il est de moins en moins rare de trouver des nouilles soba par exemple. Faites attention toutefois en choisissant votre farine sans gluten, il arrive parfois que la farine de sarrasin soit coupée avec de la farine de blé.

La farine de riz

C’est la plus facile à utiliser pour remplacer la farine de blé. Son gout particulièrement neutre et sa légèreté en font le substitut idéal.

La farine de riz peut s’utiliser seule pour épaissir les sauces par exemple ou pour paner la viande. Pour du pain ou de la pâtisserie mieux vaut la mélanger à d’autres farines sans gluten. Pour une recette, remplacez la farine de blé par un mélange ¾ farine de riz et ¼ fécule de maïs (Maïzena) ou 1/3 farine de riz, 1/3 farine de châtaigne et 1/3 fécule de maïs.

La farine de maïs

Elle se distingue de la fécule de maïs par sa composition et par sa couleur. La farine de maïs est jaune. Elle apporte une jolie couleur dorée.

La farine de maïs peut être utilisée seule pour remplacer la farine de blé mais également mélangée à d’autres farines sans gluten pour une plus grande variété de saveurs et de consistances.

La fécule de maïs

Il ne s’agit ni plus ni moins que d’amidon de maïs. Pour alléger vos recettes remplacez la moitié de votre farine de blé par de la fécule de maïs. Ne la remplacez pas en totalité car la fécule de maïs est sans gluten et le résultat final de votre recette risque de ne pas être à la hauteur de vos espérances.

Les farines sans gluten additionnelles.

Il ne s’agit que de quelques exemples car il existe une grande variété de farines sans gluten. Elles servent pour la plupart à corser un peu le gout et la texture de vos préparations.

La châtaigne, le millet, le quinoa, le lupin, le soja, les lentilles vertes, les pois chiches…il est possible de faire de la farine avec à peu près toutes les graines.

La farine de quinoa

Elle a toutes les caractéristiques nutritionnelles du quinoa, elle est facile à digérer, et est riche en protéines. L’absence de gluten le rend difficile à utiliser pour le pain ou la pâtisserie mais on peut remplacer 20% de la farine de blé par de la farine de quinoa dans la plupart des recettes sucrées ou salées.

On peut la trouver directement sous forme de farine dans les magasins bio. Sinon, un moulin à grain ou un superblender comme le vitamix pourront vous aider. Si vous souhaitez préparer vous-même votre farine de quinoa parce que vous suivez un régime sans gluten strict, pensez à réserver des ustensiles pour cet usage et à ne pas les mélanger avec d’autres qui pourraient être en contact avec du blé. Ce contact contaminerait tous les ustensiles.

La farine de châtaigne.

Elle ne contient pas de gluten et possède de réels atouts nutritifs. La farine de châtaigne est consommée depuis plusieurs siècles en Corse ou dans les Cévennes. Elle constituait un palliatif au blé, notamment lors des périodes de famines. C’est peut-être la farine la plus facile à trouver en dehors de celles de blé ou de sarrasin.

Tout comme pour la farine de quinoa, elle est difficile à travailler mais vous pouvez remplacer 1 quart de la farine de blé de votre recette par de la farine de châtaigne. Cela apportera un changement subtil au gout de votre préparation et améliorera ses qualités nutritives.

Pour exemple voici une recette de pâte à crêpe à la farine de châtaigne : 250 g de farine de blé, 250g de farine de châtaigne, 3 œufs, 70g de beurre et 1 litre de lait. Mélangez bien les 2 farines avant d’incorporer les autres ingrédients. Et régalez-vous !

La farine de pois chiche

La farine de pois chiche a une saveur légèrement sucrée. Elle arbore une couleur jaune pâle et est très utilisée en Inde mais aussi sur le pourtour méditerranéen.

Elle peut s’utiliser seule en remplacement de la farine de blé, notamment dans les recettes de beignets ou de cake. Pour un résultat un peu plus aéré, mieux vaut toutefois la mélanger à d’autres farines comme celle de riz.

Le pois chiche est riche en protéines végétales, en vitamines et minéraux et en fibres alimentaires. Et on retrouve tous ces bienfaits dans la farine.

Il existe de nombreuses recettes à base de farine de pois chiche. Dans le Sud de la France, elle est utilisée pour fabriquer la socca niçoise. La farine de pois chiche peut aussi servir à fabriquer de délicieuses crêpes. Pour cela, mélangez 300g de farine de pois chiches avec du sel, du cumin et 50cl d’eau. Laissez reposer la pâte et confectionnez vos crêpes comme avec une recette classique. Au moment de déguster, nappez vos crêpes avec du fromage frais ou des purées de légumes.

Vous pouvez aussi faire vos propres farines en utilisant un moulin à grains : https://www.davidson-distribution.com/32-moulins-a-grains-et-floconneuses

Bon appétit !