Les graines germées, comment ça marche ?

Les graines germées, comment ça marche ?

Les graines germées, comment ça marche ?

Il existe une multitude de graines germées, nous vous les avons regroupées en 4 catégories principales. Puisqu’il existe un grand nombre de graines germées et de mélanges différents et que nous ne voudrions pas que vous soyez perdus, voici une présentation des plus connues !

 Notre conseil :  pour ceux qui débutent, il sera plus facile de faire germer des graines types ; d’alfalfa, de quinoa, de lentille, de blé, d’épeautre ou encore d’avoine. Elles poussent facilement et nécessitent moins de soins. Alors lancez-vous avec les packs découvertes, car il serait dommage d’essuyer un échec pour la première tentative !

Les différents types de graines germées :

– Graines de céréales

Le quinoa : cette graine complète, vous apportera un bon équilibre de protéines, de sucres lents et de vitamines E, C, B1 et B6.

L’avoine : a une forte teneur en vitamine B c’est une des céréales les plus énergétiques qui soit. Elle se consomme de préférence en hiver.

Le millet : cette céréale très complète est riche en magnésium, fer, phosphore et manganèse. Idéale pour compléter un régime végétarien, elle a également des propriétés anti-cancérigènes.

Le blé, le seigle et l’épeautre : très similaires, nous avons décidé de les regrouper. En deux jours seulement, leurs taux de protéines et de minéraux (tels que le calcium et magnésium) doublent et la vitamine D est multipliée par 6 ! Concernant le seigle, il a la particularité de fluidifier le sang.

Le sarrasin : si vous manquez de magnésium, c’est LA graine parfaite pour vous. Laissez vous tenter par une cure de sarrasin quelques fois dans l’année.

– Graines de légumineuses

Les lentilles : faciles à digérer, les lentilles sont riches en calcium et en vitamines B et C.

Les pois-chiches : rapides et faciles à faire germer, ils sont très énergétiques. Ces graines se composent de beaucoup de glucides assimilables et d’une forte teneur en protéines végétales : un complément parfait pour les régimes végétariens !

Le soja : bien germée, cette graine vous apportera de nombreuses protéines, glucides et lipides. Le soja contient un taux de chlorophylle important ce qui permet d’aider à la régénération des cellules malades.

Attention à ne pas le consommer sans aucune transformation car le soja est particulièrement indigeste avant qu’il ne germe.

L’alfalfa : très complète et simple à faire germer, c’est l’une des graines les plus connues. Elle contient une forte teneur en protéines, calcium, potassium,  magnésium, fer et en vitamines A, B1, B6, C, D, E, …

Le fénugrec : elle est riche en protéines, phosphore, fer, soufre et vitamine A. Très concentrée en sels minéraux, elle est à consommer avec modération.

– Graines oléagineuses 

Le sésame : très apprécié grâce à sa teneur en calcium il contient aussi des protéines et graisses insaturées.

Le tournesol : une graine très complète qui contient quasiment tous les nutriments nécessaires au quotidien ! Le tournesol se consomme plutôt “prégermé”. Laissez les graines tremper toute une nuit pour les déguster le lendemain.

– Toute la variété des légumes 

Carotte : c’est un des légumes les plus consommés car il contient de nombreux nutriments excellents pour votre santé. Un petit article dont elle est la star : (voir ici)

Navet :  il aide à lutter contre les maladies hivernales : bronchites, toux, angines. Ses vertus sont régénératrices et revitalisantes.

Brocolis : connu pour sa protection face au cancer, le brocoli contient ;  vitamine C, potassium, de fer et de zinc : une bombe de bienfaits !

Betterave : nous conseillons la betterave pour les personnes nerveuses ou anémiées. Très énergétique, elle est composée de minéraux tels que : calcium, fer, cuivre, iode…

Céleri : Consommez-en surtout en période de froid pour retrouver des forces ! Le céleri est le parfait draineur du foie et des poumons permettant aux personnes souffrant de digestion difficile de l’améliorer.

Fenouil : il cumule un grand nombre de bénéfices. Grâce à lui, soignez votre toux, vos spasmes intestinaux, vos rhumatismes, vos règles douloureuses et même vos vertiges.

Poireau : très riche en vitamines et minéraux, c’est un complément alimentaire équilibré qui se consomme tout au long de l’année.

Radis : intéressant à consommer pour les personnes ayant des problèmes respiratoires.

– Les graines mucilagineuses 

Ces graines sont particulières et nécessitent un germoir adapté contrairement aux autres;

Basilic : riche en antioxydants, vitamines A, B, C, sels minéraux (tels que le calcium, fer, magnésium, potassium) et oligo-éléments. Il est très bon pour votre digestion

Chia : rempli de vitamine B9 et d’oméga 3, cet aliment est aussi riche en protéines qu’en acides aminées. Le chia est utilisé par de nombreux sportifs car il est tonifiant et ne comporte pas de gluten.

Cresson : Vous ferez le plein de vitamines avec le cresson, il est connu pour ses vertus désintoxicantes et diurétiques. Elle renforce également les gencives et la pousse des cheveux.

Lin : Riche en oméga 3, en minéraux (calcium, fer, potassium), en vitamines B6, B9, E, F, K sels minéraux et en phyto-oestrogènes ce qui soulage les symptômes de la ménopause.

Roquette : ses pousses sont composées de soufre, calcium, potassium, magnésium, phosphore et de vitamines A, B1, B2, B3 ou PP, C.

Pour combiner les plaisirs et surtout les bienfaits de ces différentes graines germées, il existe des mélanges toniques très efficaces.

Les germoirs et leurs caractéristiques

Concernant les germoirs, il en existe une multitude et tous ne vous conviendront pas. Et comme choisir c’est renoncer, autant trouver celui adapté !

– Le germoir en verre

Il est peu encombrant, et très simple d’utilisation, il permet d’éviter les moisissures pour rester comme neuf jour après jour. Le germoir en verre est composé d’un couvercle et tamis en acier inoxydable permettant un développement plus sain pour ces graines comestibles. Il est pratique, écologique et peu encombrant mais aussi facile à laver et à entretenir. Idéal pour les débutants et pour les petits budgets, ce germoir est parfait pour une production réduite de graines germées.

– Le germoir à étages

Très pratique, le germoir à étages :  comporte 2 plateaux de germination au minimum mais peut aussi en contenir plus en fonction de la quantité de graines germées. Sa facilité d’entretien est aussi importante que son prix, assez abordable.

Concernant les inconvénients, sa matière plastique n’est pas ce qu’il y a de plus écolo puisqu’elle est fabriquée à partir de pétrole. Si vous optez tout de même pour cette matière, veillez à choisir un germoir sans BPA. Sachez aussi que le plastique transparent peut être gênant pour certaines graines qui préfèrent l’absence de lumière. Dans ce cas là, veillez à mettre votre germoir dans un lieu plutôt ombragé. Malgré tout, ce germoir reste un bon compromis pour débuter simplement et économiquement.

– La coupelle de germination

Elle s’utilise pour des graines spécifiques : les mucilagineuses. Il faut savoir que ce type de graines développe une texture gélatineuse au contact de l’eau, la coupelle de germination permet donc de les maintenir à la surface et d’éviter le développement de moisissures. Elle aère la culture pour permettre un développement adapté aux graines spécifiques telles que celles-ci.

-Le germoir en terre cuite

Ce type de germoir offre un environnement parfait pour la culture des graines puisqu’il leurs permet de se développer dans un environnement ombragé, relativement frais (chose dont les graines ont besoin) et la matière aide à éviter les moisissures. La terre cuite retient bien l’humidité exactement comme si les graines poussaient dans la terre d’un véritable jardin. L’eau nécessaire est maintenue dans la terre et le surplus s’écoule dans le plateau du dessous qu’il faudra donc vider.

Le germoir en terre cuite vous permet de cultiver de manière écolo puisque la terre cuite est un matériau totalement naturel. Il nécessite de l’entretien pour être certain d’éviter les moisissures si la surface de votre terre cuite n’est pas lisse. Il reste un peu plus cher que le celui en verre ou en plastique mais il est plus sain et se fondra mieux dans votre environnement.

Les germoirs automatiques

Parfaits pour les phobiques du jardinage, les germoirs électriques automatisent la culture et demandent un minimum d’efforts. Vous aurez juste à placer les graines germées dedans, mettre un peu d’eau et brancher l’appareil. Aussi simple que ça !

Grâce à ce germoir, vos graines évolueront dans un environnement idéal car tout est fait pour que la germination se fasse parfaitement, avec des graines arrosées, ventilées et abritées de la chaleur. Il existe quand même des inconvénients à ce type de germoirs puisque leur matière plastique n’est pas très écologique et pourrait avoir un impact négatif sur votre santé. Pas de quoi s’inquiéter mais cette solution reste moins saine qu’un germoir naturel. Et si vous accorder de l’importance à l’écologie, sachez aussi que ces appareils consomment de l’électricité contrairement aux autres. De manière plus brève, nous recommandons ces produits aux accros aux graines germées qui en consomment beaucoup et sur le long terme.

Si vous souhaitez en savoir plus sur la germination des graines, nous vous avons regroupé 5 astuces pour faire germer des graines correctement !

 

 

 

 

A propos

Laissez un commentaire