Menu
Appareils de cuisine

Batch cooking : cuisiner en 1 fois tous les repas de la semaine

Batch cooking, découvrir cette nouvelle organisation de la cuisine au quotidien

Organisation des repas de la semaine : le Batch Cooking

Connaissez-vous le Batch cooking ?
Ces dernières années le phénomène du Batch cooking prend de plus en plus d’ampleur et se démocratise auprès des ménages. En effet, cette méthode de cuisine révolutionnaire possède de nombreux avantages, dont le principal reste le gain de temps. Dans cet article, vous trouverez toutes les informations sur le Batch cooking pour les néophytes. Si vous êtes déjà adeptes de cette organisation et que vous cherchez à vous perfectionner, on vous invite à lire notre post sur la conservation des aliments.

Qu’est-ce que le batchcooking ?

Originaire des Etat-Unis, cette organisation culinaire est née dans les cours de cuisine New-Yorkais, durant les années 2000. En réalité, ces sessions étaient conçues pour les travailleurs à l’emploi du temps surchargé et désireux de manger plus sainement et d’améliorer leur santé grâce à l’alimentation.

Alors, ça veut dire quoi « Batch Cooking » ? Cette expression anglosaxone, « batch » signifiant regrouper et « cooking » cuisiner, désigne simplement le fait de cuisiner en lots (ou tout d’un coup).

Le concept du Batch cooking : passer 2 heures derrière les fourneaux une fois par semaine, idéalement le weekend, pour préparer 7 jours de repas.  

Au départ, le plus important est de prévoir les menus de la semaine, en essayant d’utiliser une ou plusieurs fois des aliments identiques. Par exemple, cette semaine j’ai prévu un curry d’aubergines avec des carottes, des pommes de terre et des oignons. J’ai aussi prévu pour un autre soir des lasagnes. Donc au lieu d’éplucher chaque soir, les légumes dont j’ai besoin. Le dimanche, j’épluche les carottes pour mon curry et dans la foulée celles pour la sauce de mes lasagnes. Pareil pour les oignons et les pommes de terre, j’épluche en une seule fois tous les oignons et les patates dont j’ai besoins pour la semaine. Pour être vraiment efficace en Batch Cooking, il faut prévoir des plats qui se cuisent au four et à la casserole ou encore en mijoteuse électriques. Comme ça, pendant que mes lasagnes cuisent au four, j’utilise une plaque de cuisson pour mon curry. Quand mes lasagnes sont cuites et du coup mon four bien chaud, j’en profiterai pour mettre un gratin de choux fleur/ pommes de terre. 

Les soirs de semaine, plus la peine de se poser la question fatale « qu’est-ce qu’on mange ce soir ?« . Vous savez que tel soir, c’est tel plat. Il ne reste plus qu’à le faire réchauffer.
Le but d’une organisation Batch cooking, c’est qu’en semaine, on réchauffe les plats ou on assemble au dernier moment. On ne passe pas plus d’une dizaine de minutes en cuisine.

Pourquoi se mettre au Batch cooking ?

Maintenant que vous connaissez cette technique de cuisine en lots, voici les principaux avantages du Batch cooking :

  • Manger équilibré ! Eh oui, avec le Batch cooking, on opte pour des produits sains, frais et bon pour la santé.  Effectivement, comme on prévoit les repas à l’avance, il est plus facile d’équilibrer les différents apports nutritionnels. On répartit correctement protéines, lipides, glucides et fibres dans son assiette pour une meilleure nutrition et une alimentation plus responsable.
  • Consommer local ! On favorise les paniers de fruits/légumes proposés par les petits producteurs locaux, pour manger fruits et légumes de saison ! De cette façon, on adopte une alimentation variée peu importe notre régime alimentaire. Pensez aussi aux marchés du samedi ou dimanche matin, qui proposent des produits bio ou/et locaux, plutôt que les supermarchés bondés en fin de journée.
  • Gagner du temps ! C’est l’objectif numéro 1 du batchcooking, le fondement même du concept, le gain de temps. 
  • Soulager sa charge mentale ! Avec le batchcooking fini la prise de tête pour les menus et l’organisation chronophage des temps de préparation pour chaque repas. Utilisez les restes de la veille et détourner la recette en quelques minutes pour votre assiette du lendemain midi.
  • Faire des économies ! Chaque recette utilise des ingrédients similaires, du vrac, et des légumes achetés en gros. Avec ce système, fini les produits sous vides à prix exorbitant et ça fait du bien à notre porte-monnaie.
  • Passer un moment convivial en famille ! Car la cuisine, c’est aussi un moment d’échange où chacun met du cœur à l’ouvrage. On réquisitionne enfants et conjoints pour aller encore plus vite et profiter d’un instant familial.

Batch cooking et conservation

Qui dit Batch cooking dit organisation mais aussi conservation.
Car il va falloir les conserver sur plusieurs jours, tous ces bons petits plats.
Pour conserver vos préparations, plusieurs solutions s’offrent à vous.

  • Des boîtes hermétiques en plastique. On en a tous dans nos placards et elle peuvent très bien faire l’affaire. 
  • Des bocaux en verre avec joint. Plus sains que les boîtes en plastique, ils sont très bien pour des plats en sauce, ou encore vos féculents, légumineuses ou pâtes. Mettez vos préparations bien chaudes dans vos bocaux et renversez le bocal fermé. Laissez-le refroidir la « tête » en bas. En verre, les bocaux restent néanmoins fragiles.
  • Des boîtes hermétiques en inox Cuitisan. Ces boîtes hermétiques sont géniales pour une famille en mode Batch cooking. Non seulement elles vont garder vos petits plats à l’abris de l’air et des bactéries, mais en plus elles passent sans problème au four et au micro-ondes. Je fais donc cuire au four mes lasagnes, mon gratin de choux fleur dans des grandes boîtes inox Cuitisan.
Batch cooking conserver avec les boites hermétiques inox Cuitisan
Les boîtes inox Cuitisan, passe au four et au micro-ondes. Idéal pour le Batch cooking
  • Une fois refroidies je les mets au réfrigérateur et les passe au micro-ondes pour les réchauffer avant de passer à table. Et s’il m’en reste, pas besoin de changer de boîte pour les emmener et les déguster sur mon lieux de travail.
  • Les boîtes sous vide sont elles aussi très sures pour conserver la fraicheur, la texture et le goût de vos préparations. Conserver sous vide est réellement le meilleur moyen pour conserver jusqu’à 5 fois plus longtemps vos plats préparés mais aussi vos salades, vos légumes, mais aussi la viande, le poisson ou encore charcuterie et fromages. Sur le site Davidson vous trouverez plusieurs marques de conservation sous vide comme Fosa, Status, Magicvac, Takaje ou Foodsaver qui commercialisent des boîtes, des sachets ou sacs à zip qui fonctionnent avec des pompes à piles ou électriques ou des machines.
    La marque Pika, vous permet également de conserver sous vide en utilisant les bocaux et saladiers que vous avez déjà chez vous.

Combien de temps peut-on conserver sous vide ?

Vous êtes décidés à vous mettre au Batch cooking

Comme on la vue, le Batch cooking est surtout une question d’organisation.

Pour commencer, il faut prévoir les repas de la semaine à l’avance et la liste de course dont on a besoin.

Pour vous aider Davidson vous offre en téléchargement un planning pour vos repas de la semaine, ainsi que la liste des courses.

No Comments

    Leave a Reply