Vers des étés sans plages…

Vers des étés sans plages…

Vers des étés sans plages…

C’est la saison estivale, celle qu’on attend tous pour reprendre des couleurs. Les terrasses, les cafés entre amis, la plage et le sable chaud qui caresse la plante de vos pied, il fait tout simplement bon vivre.

Justement parlons de la plage, ce que beaucoup de gens ne savent pas c’est que si nous continuons à extraire le sable nous risquons de les perdre. Le sable est la deuxième ressource la plus consommée, c’est un ingrédient clé dans la production de nombreux objets. Verre, objets électronique ou encore dentifrice contiennent du sable.

 

Pourquoi les plages risquent elles de disparaître ?

L’infographie de Trade Machines revient clairement sur les enjeux économiques et environnementaux du sable. Le secteur de la construction est l’industrie la plus gourmande en sable. Notre consommation en sable a explosé sous le coup du développement de nouvelles villes et des projets immobiliers pharaoniques. Or le sable comme toute ressource n’est pas inépuisable.

Dans le secteur de la construction, seul le sable marin est utilisé dans la confection du ciment, grâce à ses qualités agglomérantes. De plus, en extrayant ce sable sur le littoral, nous fragilisons l’équilibre de la mer, qui progressivement grignote la plage. Les plages avancent partout dans le monde, en Californie, l’eau salé détruit même les habitations au bord de la plage, au Maroc c’est l’extraction illégale qui détruit l’industrie du tourisme.

Comment agir contre la disparition des plages ?

Des alternatives à la consommation de sable existent : de plus en plus de foyers français se tournent vers des modes de constructions alternatifs. Des constructions reprenant les techniques ancestrales comme l’usage de la terre crue ayant un faible impact écologique.

Le recyclage de verre permet aussi de réduire notre consommation de sable. En effet, il peut être réutilisé dans la fabrication de béton.

 

Enfin, il faut une action citoyenne et une prise de conscience sur ce sujet. L’association “Le peuple des Dunes” qui lutte contre l’exploitation d’un gisement de sable dans la Baie De Lannion, vient de remporter son combat après des années de lutte. Une lutte qui a permis de protéger le patrimoine français.

A propos

Laissez un commentaire