La luminothérapie, remède au décalage horaire

La luminothérapie, remède au décalage horaire

La luminothérapie, remède au décalage horaire

La lumière est un élément indispensable à notre bien-être quotidien et à notre vitalité. Habituellement, on estime qu’une journée ensoleillée contient environ 100 000 lux — unité de mesure de la luminosité — et que ce niveau tombe à 500 lux dans une pièce de votre maison.

Il importe donc de faire le plein de lumière pour profiter de tous ces bienfaits, surtout quand on connaît un décalage horaire.

 

Comprendre la luminothérapie

La luminothérapie consiste à vous exposer face à une lumière artificielle qui vient imiter la lumière naturelle du jour. Pour cela, on utilise des lampes de lumière blanche ou bleue.

Ces lampes offrent de nombreux bienfaits :

  • Lutter contre la dépression saisonnière
  • Rebooster vos batteries si vous connaissez une baisse de régime
  • Réinitialiser votre horloge biologique en cas de décalage horaire
  • Faciliter le sommeil.

 

Pour des raisons évidentes de sécurité, les lampes de luminothérapie n’émettent aucun ultraviolet (UV) ni infrarouge. Ainsi, les risques pour les yeux sont relativement faibles.

Cependant, certaines précautions sont à prendre pour une utilisation optimale comme le fait de ne pas utiliser ce genre de lampes si vous souffrez d’une pathologie de la rétine ou si vous suivez un traitement photo-sensibilisateur.

De même, il ne faut pas oublier que la rétine des enfants de moins de 15 ans n’est pas encore formée totalement, il est recommandé de ne pas les exposer à ce genre de lumière.

 

Luminothérapie et décalage horaire

Le décalage horaire fait référence à des symptômes particuliers que nous éprouvons tous lors d’un voyage au travers différents fuseaux horaires, notamment de l’est vers l’ouest.

Ces symptômes réguliers sont une perturbation de ses habitudes de sommeil et une vigilance diurne réduite. S’ensuit souvent une fatigue ou des troubles gastro-intestinaux qui nous rendent incapables d’exécuter des tâches intellectuelles ou mentales dans certains cas.

Notre horloge biologie ne peut pas « se déplacer » instantanément vers la nouvelle heure de destination, alors se crée un décalage horaire.

Avec la lumière artificielle, vous bénéficiez d’un stimulus puissant pour réinitialiser l’horloge de votre corps.

Une exposition à la lumière avant et après votre vol s’avère essentielle pour définir combien de temps il faut pour se synchroniser à la nouvelle heure.

Pour réduire le décalage horaire, vous devez déplacer votre horloge biologique à l’heure locale de destination.

Concrètement, si vous dormez habituellement entre 23 h et 7 h, la lumière reçue entre 22 h et 4 h du matin peut vous aider à déplacer votre horloge biologique dans le temps, surtout si vous voyagez vers l’ouest.

En revanche, la lumière reçue en fin de nuit ou très tôt le matin (jusqu’à 9 h du matin) permet d’avancer votre horloge biologique, idéal pour un voyage vers l’est.

A propos

Laissez un commentaire