Blog :

Les bienfaits du café, entre mythes et réalité

Les bienfaits du café, entre mythes et réalité

Le café est une boisson énergisante et stimulante obtenue à partir de graines torréfiées. Cultivé dans de nombreux pays tropicaux, le café contribue souvent à l’économie. Mais on n’est pas ici pour parler du prix du « jus de chaussette », mais plutôt de ses effets sur la santé et des bienfaits du café.

Idées (reçues) sur le café.

Une petite anecdote pour commencer. Savez-vous pourquoi on appelle souvent le café du « jus de chaussette » ? Tout simplement parce que dans les premiers temps d’existence de la cafetière à filtre, le café était filtré par une chaussette !

Le café a débarqué en Europe au tout début du 17ème siècle. Déjà, cette boisson était reconnue pour ses effets stimulants qui permettaient aux moines de rester éveillés pour prier.

Le café vert n’est pas nommé ainsi à cause de sa couleur mais par la phase de préparation qu’il atteint. C’est un grain de café séparé manuellement de son enveloppe et non encore torréfié.

Le café décaféiné contient encore jusqu’à 10mg de caféine par tasse. Ce niveau est suffisant pour créer un effet de dépendance au café dès 1 tasse par jour. Imaginez donc le résultat si vous en consommez plus et surtout pas décaféiné ;-D. De plus, le café favorise la transmission de dopamine, sa consommation entraine donc une sensation de plaisir et de confort semblable à certaines drogues.

C’est la longueur qui compte. Le degré de pouvoir excitant du café dépend de son exposition à l’eau. Ainsi, un café allongé type américain sera plus stimulant qu’un expresso bien serré !

On ne décide pas du jour au lendemain d’aimer le café. Le goût pour le café se construit, comme celui pour le vin ou le chocolat.

Les bienfaits du café.

Lors de son introduction en Europe, le café a été décrié car c’était la boisson des infidèles. Ses vertus énergisantes ayant été reconnues, le café est resté, et surtout, il s’est diffusé dans tout le continent.

De nombreuses études ont été menées sur ses effets sur l’organisme. La caféine permet ainsi de réguler la pression artérielle, elle joue également le rôle de stimulant sur le système cardiovasculaire. La consommation de café apporterait également de nombreux de minéraux à notre organisme.

Consommé à raison de 3 à 5 tasses par jour, le café permettrait aussi de faire reculer la mortalité. Bien qu’aucun lien de cause à effet ne puisse être déterminé par ces études, dont les plus récentes ont été rendues publiques le 12 juillet, il semblerait que les consommateurs de café vivent plus longtemps que ceux qui n’en consomment pas. Et voilà pour les bienfaits du café.

Cependant, la prudence s’impose. Au-delà de 3 tasses par jour, le café influerait sur l’état de nervosité et ses effets protecteurs contre les maladies cardiovasculaires sont anéantis. Si 3 tasses ce n’est pas suffisant pour vous, vous pouvez essayer des alternatives au café.

Le café dans tous ses états.

Le café se consomme sous forme de boisson chaude ou froide, agrémentée de lait, de crème, de sucre ou même de cannelle ou de chocolat. J’avoue qu’en faisant mes recherches je suis tombée sur une recette qui me tente bien, le café Hélène. Rien à voir avec la reine de Sparte. Le café Hélène est obtenu en mélangeant un volume de café à un volume de Nutella.

Si vous voulez tester cette boisson n’hésitez pas à nous en faire part.

Sinon le café s’utilise dans de nombreux desserts et pâtisseries. Il sert aussi à aromatiser les glaces. La caféine se retrouve également dans de nombreuses boissons et sert à la fabrication de médicaments.

Si vous ne souhaitez pas ou ne voulez pas consommer de caféine, heureusement il existe des alternatives au café. Mais on vous dira ça une prochaine fois, pour l’instant, c’est l’heure de la pause café.