Blog :

Comment mettre du peps dans votre assiette avec les graines germées aromatiques ? #2

Le carvi, une aromatique peu connue
Le carvi, une aromatique peu connue

Pour votre équilibre alimentaire, la variété des saveurs et la gaieté de votre assiette, les graines germées aromatiques, cultivées à la maison ou issues de magasins bio, répondent à votre envie de frais, de salades et de cru pour une alimentation dynamique et vivante. Pour ce second épisode, après quelques conseils de récolte, partons à la découverte de graines germées aromatiques peu connues…

Récoltez, savourez les graines germées!

S’il faut peu de choses pour faire germer vos graines, c’est à dire chaleur, humidité et lumière, il n’est pas inutile de vous (re)préciser ce qui doit guider votre culture de graines germées, afin d’éviter les déconvenues. En effet chaque graine germée évolue à son rythme. L’idée est de respecter le rythme de la nature. Dans la droite ligne d’une alimentation bio, on vous conseillera de faire pousser vos graines plutôt que de les acheter déjà germées.

Ainsi vous aurez d’autant plus de plaisir à les déguster toute au long de l’année et vous aurez l’assurance d’une récolte fraîche et saine, en quantité et variété adaptée à vos besoins.

Pour une belle et bonne récolte, patience et délicatesse

Rien ne sert de courir, il faut récolter à point !

  • Le germe en pleine croissance doit être consommé à bonne maturité. C’est ainsi que vous en retirez le maximum de bienfaits en termes d’oligo-éléments, acides aminés, et vitamines.
  • Le temps de germination après le semis est très variable selon les graines. En tout cas, maintenez le germoir, la coupelle ou la terrine dans une température ambiante relativement chaude et humide afin de favoriser la croissance de la plantule une fois le germe éclos.
  • En terrine ou en coupelle, tournez régulièrement votre support afin que vos plantules poussent droit au lieu de s’incliner vers le soleil. Au contraire maintenez celles qui poussent dans l’obscurité à l’abri de la lumière.
  • La récolte s’opère juste après la germination, c’est à dire quand la jeune pousse sort de son enveloppe et que les deux cotylédons (2 premières feuilles) commencent à s’ouvrir.
  • La récolte est faisable dès que l’ensemble des germes atteint 5 à 8 cm de hauteur
  • Récoltez de préférence en une seule fois, selon deux techniques.
    1. soit vous « arrachez » les plantules,  pas à la sauvage comme de mauvaises herbes évidemment ! Un peu de délicatesse est recommandée…
    2. soit vous coupez les germes à l’aide de ciseaux au ras du support de culture ( coupelle ou terrine). Si vous faites pousser en bocal, rien ne tout cela n’est nécessaire, vos germes sont directement accessibles.
  • Dans le cas de l’arrachage ou de récolte en bocal, il vous reste juste à couper les petites racines qui n’ont pas d’intérêt comestible.

Pour une bonne dégustation, patience et précaution

Il est recommandé de désinfecter les graines à germer avant germination et de les arroser à l’eau potable. Une fois les graines germées, conservez-les au froid et consommez-les rapidement sous 48h max. Un rinçage à l’eau vinaigrée avant consommation, vous préservera de toute bactérie.

Les graines germées aromatiques, le germe côté piquant !

Voici un portrait rapide et pratique de quatre graines à germer aromatiques, qu’on vous invite à savourer.

Avec le cumin germé, c’est plus léger !

  • Origine : aromatique par excellence, le cumin, plante annuelle, est originaire de l’Inde. Utilisée comme épice depuis la nuit des temps aussi bien au Moyen-Orient qu’en Europe, elle est supposée lutter contre l’aérophagie.
  • Saveur une épice un peu âpre, qui relève nettement les plats par sa saveur très présente, qui embaume le palais.
  • Aspect :  Graine fine plate et courbée en forme de lune.
  • Nutriment : Renforce le système immunitaire, favorise la lactation des mères allaitantes, soigne les maux d’estomac, les indigestions et douleurs spasmodiques gastro-intestinales.
  • Idées culinaires : Les graines germées de cumin accompagnent bien toutes les préparations végétariennes sucrées et salées. En Europe, on l’associe aux fromages, pains et pâtisseries.

Trempage (h): 12     Temps de germination (j): 13     Arrosage (fois par jour): 2

La coriandre germée, du salé au sucré !

  • Origine : cette aromatique cultivée depuis plus de 3000 ans et originaire du Moyen-Orient, est aussi appelée persil chinois. La coriandre est traditionnellement utilisée en Méditerranée et au Moyen-Orient.
  • Saveur : légèrement sucré et rafraîchissante.
  • Aspect : Rondes et creuses de couleur marron clair.
  • Nutriments : Vitamines A, B1, B2, B3 ou PP, C, K sels minéraux (calcium, fer, phosphore, potassium, souffre), oligo-éléments (cuivre). Elle soulage les problèmes d’inconfort digestif (flatulences, aérophagie …), est anti-bactéricide, antispasmodique, et, parait-il, aphrodisiaque. Elle peut contribuer à l’élimination des métaux lourds.
  • Effets : vertus digestives, laxatives, toniques, diurétiques, stimulantes, sédatives, aphrodisiaques et antibactériennes.
  • Idées culinaires : Ces graines sont généralement utilisées entières pour parfumer les saumures, macérations et marinades. Moulues, elles entrent dans la composition du curry. Les graines germées de coriandre agrémentent plats, pâtes, salades et desserts…

Trempage (h): 12     Temps de germination (j): 10     Arrosage (fois par jour): 2

Germé, le carvi nous ravit !

Graines de carvi
Les graines de carvi, pleines de vie !
  • Origine : Le carvi (Carum carvi) est dit « cumin des prés”. Pourtant il n’y a aucun lien entre les deux si ce n’est peut-être la forme de la graine. Le véritable cumin est originaire du Levant, alors que le carvi est originaire d’Europe et y pousse naturellement du Nord au Sud.
  • Saveur : c’est une épice, dont la graine germée légèrement anisée surprend par son côté un peu âcre.
  • Aspect : la graine est marron clair et  striée en arêtes
  • Effets : aide à la digestion, prépare l’assimilation des aliments (apéritive), antispasmodique et réchauffante. Elle soulage les règles douloureuses et est aussi expectorante.
  • Idées culinaires : la graine germée de carvi accompagnera très bien les recettes à base de pommes de terre, de chou, de champignons ainsi que les viandes grasses (mouton, porc, canard, oie).

Et la graine de fenouil, c’est pas pour les grenouilles !

  • Origine : D’Est en Ouest et du Nord au Sud, le fenouil se retrouve chez les Romains, pour lutter contre la fièvre, les Grecs pour couper l’appétit et les Indiens pour aider la digestion en fin de repas.

    graine de fenouil
    La graine germée de fenouil allège vos repas !
  • Saveur :  légèrement anisée. Fraicheur agréable, parfumée, seul ou à mélanger avec d’autres graines.
  • Aspect : Jolie graine striée et allongée, de couleur marron clair.
  • Nutriment : Vitamines A, B1, B2, B3 ou PP, C, riches en fer, phosphore, potassium, cuivre, calcium, manganèse.
  • Effets : le fenouil est aujourd’hui utilisé dans les régimes d’amaigrissement et procure un effet de satiété. Le fenouil, et à fortiori les graines germées de fenouil,  sont fébrifuges et aident la digestion. Particulièrement indiquées en cas de colite, digestion difficile, aérophagie, lourdeurs après les repas. La graine germée de fenouil aide aussi la lactation.
  • Idées culinaires : Les graines germées de fenouil sont rafraîchissantes et accommodent  aussi bien le salé que le sucré. Idéales dans un sandwich, une salade mixte de crudités.

Trempage (h): 12     Temps de germination (j): 6     Arrosage (fois par jour): 1 Conservation 5 jours.

Les recettes préférées des Français … mais en version végétarienne ou végane.

Qui dit que la cuisine végétarienne ou végane est fade ? Est-il possible d’adapter la cuisine traditionnelle en recette végétarienne ?

tartine de radis et fleurs
tartine de radis et fleurs

Les Français aiment bien manger, c’est un fait. On associe souvent la France à la gastronomie et même s’il est vrai que depuis quelques années elle se fait régulièrement détrôner par d’autres pays, il n’en reste pas moins que la cuisine française est riche en saveur et surtout de qualité.

Par contre, ce qui est vrai aussi, c’est que dès qu’on souhaite varier c’est un peu la grosse blague !

Parmi les plats préférés des Français, on retrouve la blanquette de veau, le bœuf bourguignon ou les lasagnes au bœuf.

Pour un peu qu’on soit végétarien ou même vegan, ça devient compliqué. Et s’il était possible de préparer tous ces bons petits plats mais dans une version plus adaptée aux personnes pratiquant des régimes alimentaires alternatifs. Donc c’est parti pour la découverte de recette végétarienne !

Pour commencer, il y a les entrées.

On peut trouver des recettes « naturellement » végétariennes comme le taboulé ou la salade de chèvre chaud. À condition de ne pas ajouter des lardons ou des dés de poulet dans ces recettes, c’est un moyen simple de commencer un repas végétarien. Pour une entrée un peu plus travaillée, pourquoi ne pas envisager des tartines tomate – mozzarella – basilic ?

Si vous choisissez l’option repas végan, il suffit de remplacer la mozzarella et le fromage de chèvre par du faux-mage.

Pour des repas de fêtes avez-vous déjà pensé à remplacer le pâté de campagne par du pâté de sarrasin et le foie gras par du faux gras ?

Le pâté de sarrasin est un plat que l’on obtient à partir de grains de sarrasin cuits et mélangés à des aromates. Il a la consistance d’une mousse de foie par exemple mais garanti sans protéines animales. Le faux gras a la consistance d’une mousse de foie gras mais sans l’oie ! Il en existe diverses recettes sur internet, notamment les blogs de cuisine végane. De quoi faire sensation sur une table de fête.

Le plat de résistance.

Là aussi, la cuisine française est riche en viande. Parmi les plats préférés des Français, on trouve le bœuf bourguignon ou la blanquette de veau. Et comment faire quand on est végétarien ? On remplace la viande par du tofu par exemple. Il est possible de trouver facilement maintenant des livres de recettes véganes et végétariennes.

Pour d’autres recettes, il existe déjà des alternatives végétariennes. Par exemple, pourquoi ne pas remplacer les lasagnes au bœuf par des lasagnes chèvre-épinards ? Ou dans les spaghettis à la bolognaise, remplacez le bœuf par des lentilles corail ? Ça marche aussi pour le chili con carne qui devient ainsi un chili sin carne ! Pour une tartiflette, il suffit d’enlever les lardons pour avoir une recette végétarienne ! Et le couscous ? Pourquoi ne pas remplacer la viande par des falafels, ces petites boulettes de pois chiches ? Les saveurs se marient à merveille.

En finir par le dessert !

Bon, alors pour les desserts, c’est déjà plus facile de trouver des alternatives végétariennes. À moins de préparer le diplomate aux petits pois et bœuf sauté aux oignons de Rachel dans Friends, il y a peu de chance de trouver un dessert avec de la viande ou du poisson !

Par contre, il est possible d’adapter les recettes de desserts en version végane. Parmi les desserts préférés des Français, on retrouve le tiramisu. Mascarpone et œufs sont au menu de cette recette, mais il est tout à fait possible de les remplacer par de l’agar-agar et de la crème de soja pour cuisine.

Comme quoi, ce n’est pas parce qu’on est végétarien ou même végane, qu’on n’a pas le droit de se régaler.

Comment préparer l’été en 4 étapes ?

chapeau et tongs à la plage
chapeau et tongs à la plage

Finis la grisaille et le froid, le printemps est là. Et qui dit printemps, dit bientôt été !

Mais avant d’en arriver là, il va falloir tenir pour les dernières semaines de l’année scolaire, aux préparatifs des vacances et à l’enfer des bouchons sur la route.

Comment arriver à faire tout ça sans tomber d’épuisement avant les vacances ? En lisant ces quelques astuces pour bien préparer l’été.

On se remet doucement au sport.

Et oui, il n’est pas encore trop tard. À 2 mois des vacances d’été, il est encore temps de se refaire une petite forme, mais ne tardez pas trop tout de même. Pas la peine non plus de se lancer dans la préparation d’un marathon. Tout ce que vous risquez dans ces conditions, c’est de vous faire mal et de finir cloué dans un fauteuil pour l’été ou même peut-être plus longtemps !

Comment fait-on pour préparer l’été ? On teste le rebondisseur par exemple. Cet accessoire de remise en forme permet de faire des exercices complets pour le corps tout en douceur et en s’amusant.

On fait une cure de bêta carotène.

Pas pour se transformer en lapin (même s’ils sont tout mignons !) mais pour préparer la peau au bronzage.

Comment ? Mais en mangeant des fruits et légumes frais pardi ! Carotte, brocoli, persil, tomate, poivron … en salade ou même en jus grâce à votre extracteur, c’est l’idéal pour bronzer et avoir un teint frais et rosé tout l’été. Et pourquoi ne pas tester les smoothies avec le super Vacublend ?

C’est triple bénéfice pour vous. D’une, c’est bon pour la santé de manger des fruits et légumes frais, on ne vous le répétera jamais assez. De deux, c’est bon pour votre peau. Le bêta carotène ( aussi appelé vitamine A) est un anti oxydant que l’on trouve naturellement dans certains aliments. Mais attention à ne pas trop en abuser vous risqueriez de finir avec le bout du nez orangé ! Et de trois, vous faites le plein de vitamines et minéraux, idéal pour affronter les dernières semaines avant les vacances.

Voilà une bonne manière de préparer l’été !

On fait le tri dans ses produits de beauté.

Il ne faut pas conserver et encore moins utiliser des produits de beauté périmés. Les produits de beauté périmés ne sont pas aussi efficace, le risque est alors grand de prendre un coup de soleil ou d’abîmer sa peau. Alors pourquoi ne pas en profiter pour essayer des cosmétiques bio ? C’est le bon moment pour vous lancer. Au moment de renouveler vos produits de beauté faites un tour parmi les cosmétiques bio. Vous ferez un geste pour vous et pour la planète.

On pense à s’hydrater tout au long de la journée.

On a déjà vu les bienfaits de la consommation de fruits et légumes frais, notamment sous forme de jus. Le principal problème des jus frais préparés avec un extracteur de jus c’est l’oxydation. Pensez à utiliser un récipient sous vide ou un gourde isotherme opaque pour les conserver. En plus, vous pourrez les emporter partout avec vous.

Si vous préférez boire de l’eau, l’idéal est d’investir dans une gourde réutilisable. Soit en inox, l’avantage c’est qu’elle est isotherme et donc conservera la fraîcheur, soit une gourde filtrante si vous n’appréciez pas particulièrement le goût de l’eau du robinet. La gourde Bobble est intéressante de ce point de vue là. Elle est équipée d’un filtre au charbon actif amovible et peut également servir pour préparer des eaux détox maison.

Avec tous ces conseils vous allez pouvoir préparer l’été sereinement et affronter la période estivale de la meilleur manière qui soit !

La literie bio, un allié de taille pour votre santé

lit avec livre et couverture
lit avec livre et couverture

Des nuisibles que l’on croyait disparus de nos intérieurs font leur grand retour. Quand votre santé est en jeu, la literie bio représente un atout non négligeable .

L’invasion silencieuse des punaises de lit

Les punaises de lit sont en train de préparer une invasion ! De plus en plus de foyers sont infectés par ces petites bêtes aussi connues sont le nom de puces de lit. L’invasion n’a rien à voir avec l’état de salubrité d’une habitation mais avec la présence humaine. Partout où il y a des humains, il y a aussi des puces de lit.

Hôtel grand luxe, hôpital, maison de retraite ou lit de bébé, les punaises de lit n’épargnent aucun lieu.

Elles se nourrissent avant tout de sang humain et c’est ce qui explique leur prolifération. Mais il existe des moyens de lutter contre cette invasion pernicieuse.

Comment s’en débarrasser ?

Si dans les années 1970 il était de mise de traiter tissus et literie à grand renfort de pesticides et autres produits chimiques, il a depuis été démontré que ces traitement pouvaient aussi s’attaquer à l’homme.

Aujourd’hui, dans une démarche plus respectueuse de la santé et de l’environnement, il est possible de trouver des alternatives naturelles et saines aux traitements chimiques des literies.

Dans un premier temps, il faut nettoyer à fond la zone infestée en respectant quelques règles :

On ne transporte pas les draps et couvertures d’une pièce à l’autre, on les met dans un sac à usage unique pour les mettre dans la machine. Cela évitera de contaminer des pièces qui ne l’étaient pas jusqu’alors !

On passe l’aspirateur dans les moindres recoins et on vide le réservoir directement dans une poubelle extérieure. Au cas où certaines punaises seraient tentées de revenir par la fenêtre quand on les met à la porte.

Une fois l’aspiration terminée, on traite toutes les surfaces. La terre de Diatomée est un répulsif naturel de ces petits vampires assoiffés de sang. Il faut en répandre dans toutes les pièces infectées et la changer régulièrement. Il en existe même une variété alimentaire que l’on peut répandre sur les matelas.

Les huiles essentielles constituent aussi un bon répulsif et de bons insecticides. Notamment les huiles essentielles de lavande et de citronnelle.

Si vous constatez une infection de votre maison par ces insectes voraces, prenez le soin de faire un traitement. Certaines personnes peuvent mettre plusieurs mois à s’en apercevoir, mais d’autres personnes peuvent faire des réactions allergiques à la morsure de ces bestioles.

Et la literie bio dans tout ça ?

Chez Davidson, nous avons sélectionné la marque de literie bio en latex naturel Biosense. Tout d’abord, c’est bon pour l’environnement et pour votre santé. Il n’y pas d’utilisation de produits chimiques dans le processus de fabrication de cette literie.

Et ensuite, cerise sur le gâteau, la marque BioSense traite ses literies grâce aux huiles essentielles de lavande, de citronnelle et d’eucalyptus, les insecticides naturels contre les punaises de lit.

Avant de vous faire dévorer, allez faire un tour sur notre page pour découvrir tous les secrets de literie bio.

 

 

Comment mettre du peps dans votre assiette avec les graines germées aromatiques ? #1

graines germées aromatiques de cumin noir
les graines germées aromatiques de cumin noir issues de la Nigelle

Les graines germées sont de toute saison, pour les adeptes du cru comme pour les soucieux d’équilibre alimentaire. Germées chez soi ou achetées en boutique bio, les graines germées aromatiques sont source d’imagination culinaire et de saveurs à découvrir pour relever bien des plats.

Alors, suivez-nous, variez les « goûts » et… cuisinez !

Adoptez les graines germées !

Ainsi, ces petites pousses miraculeuses s’ouvrent à la vie avec peu de chose : chaleur, humidité et lumière. Mais, avec cette simplicité naturelle,  on constitue un complément précieux pour équilibrer son alimentation, tout en mettant de la couleur et de la saveur dans votre assiette.

Hé ! Oui! Le principe de la graine germée est de vous apporter un concentré nutritionnel qui repose sur le germe en pleine croissance. Oligo-éléments, acides aminés, et vitamines font, parfois, défaut dans des régimes spécifiques ou dans une alimentation trop moderne. L’avantage des graines germées, c’est de vous offrir une source d’aliments frais et crus en toute saison, ce qui peut être judicieux quand on est peu ou mal desservi(e) en produits biologiques. Peu coûteuses, elles sont, en plus, faciles à faire germer : c’est aussi simple que de prendre soin de ses plantes vertes !  Attention et régularité, c’est tout !

Une seule précaution. Il est déconseillé de consommer les enveloppes des graines germées car elles contiennent des lectines. Ces enzymes, objets d’études scientifiques, semblent nuisibles à la santé en grande quantité.

Les graines germées aromatiques, de belles saveurs à découvrir !

Voici un portrait rapide et pratique de quatre graines germées aromatiques, les plus courantes comme les plus curieuses.

Fénugrec ou « foin grec »

Saveur : graine très aromatique, épicée, avec un léger goût de curry. La pousse de graine germée est plus amère.

Origine : Moyen-Orient et Inde

Aspect : en forme de petits cailloux beige clair à beige foncé

Germination : Trempage (h): 12     Temps de germination (j): 5     Arrosage (fois par jour): 2

Ces graines aromatiques conservent de longues années leur capacité germinative. Les germes seront plus réussis et résistants si vous les baignez au bout de 2 ou 3 jours. Puis lavez-les et replacez-les dans le germoir.

Une fois germées, les jeunes pousses récoltées se gardent 7 jours au frais.

Apport nutritionnel : fer, calcium et potassium présents en bonne proportion. Le fénugrec est connu pour ses propriétés protéinées, renforçant le métabolisme général. Excellent pour  l’allaitement comme pour la ménopause, il est un équilibrant hormonal.

Cuisine : le fénugrec s’utilise comme épice pour relever vos recettes sucrées ou salées.

Graine germée aromatique de raifort

Saveur : saveur poivrée, goût frais et piquant, remplace aisément la moutarde.

Origine : Europe orientale

Aspect : graine marron foncé, de forme ronde légèrement bombée, d’environ 4 mm de diamètre

Germination : Trempage (h): 12     Temps de germination (j): 5     Arrosage (fois par jour): 2

Apport nutritionnel : le raifort est un des aliments les plus sains. Plante aromatique, il a de réelles vertus médicinales. Il est particulièrement riche en vitamine C. Utilisé pour combattre la fièvre et les états grippaux, il favorise la digestion et la circulation sanguine et dégage les voies nasales.

Cuisine : Très agréable en salade. Pour vous donner une idée de son piquant on retrouve notamment la racine de raifort dans la pâte de Wasabi, (avec des graines de moutarde), ce condiment asiatique, japonais, très relevé servi avec les sushis.

Graine germée de persil

Saveur : goût de la plante aromatique, en plus léger et rafraîchissant.

Origine : Europe méridionale

Aspect : forme allongée et fine, de couleur gris-brun

Germination : Trempage (h): 12     Temps de germination (j): 10     Arrosage (fois par jour): 2

Graine aromatique qui demande de la patience car elle met du temps à germer

Apport nutritionnel :  Bon apport de vitamine A et du groupe B, PP, B6, C, K, sels minéraux. La graine de persil est tonifiante et anti-oxydante.

Cuisine : condiment de beaucoup de plats chauds (pommes de terre, légumes) ou froids, notamment les salades, les crudités. Vous pouvez également consommer les graines germées de persil en jus vert, pur ou en mélange.

Graine germée de cumin noir ou nigelle

Saveur : épice doux, succédané de poivre, touche musquée qui relève les plats chauds

Origine : Asie Mineure

Aspect : graine plate, allongée et pointue, de couleur noir ou marron clair

Germination : Trempage (h): 12     Temps de germination (j): 13     Arrosage (fois par jour): 2. Pour bien germer, les graines doivent être de récolte récente.

Apport nutritionnel : la nigelle bloque la libération d’histamine. Elle peut donc être indiquée pour les personnes allergiques ou asthmatiques Elles ont donc aussi un effet anti-inflammatoire sur les bronches. Les graines de nigelle contribuent à une bonne digestion, limitent l’inconfort des repas copieux et stimulent la flore intestinale.

Cuisine : une graine pleine de nuances qui relèvera les plats végétariens et végan, sucrés ou salés.

On craque pour les graines germées de raifort !

Voici une petite merveille de salade printanière de nouilles soba aux graines germées à choisir. Mais notre petit doigt nous dit que la graine germée aromatique de raifort ne serait pas mal du tout pour rajouter du piquant à votre printemps !

  • Pour la salade :  250 g. de nouilles soba (nouilles japonaises de sarrasin, donc sans gluten!) / 4 c. à s. de graines de sésame / 1 c. à s. de graines de courge / 400 g. de tofu nature / 100 g. de fèves fraîches / 1 oignon nouveau / 1 petite botte de radis / 100 g. de graines germées (ici raifort & radis) / Coriandre fraîche
  • Pour la sauce : 5 c. à s. de sauce soja / 2 c. à s. de vinaigre de vin / 2 c. à s. d’huile de sésame grillé / 2 c. à s. d’huile d’olive : Sel gris de mer / Poivre du moulin

Préparation de la salade

Mettez les nouilles soba à cuire durant 5 minutes dans une casserole d’eau bouillante et salée. Égouttez aussitôt et refroidissez les nouilles dans une casserole d’eau bien froide pour éviter qu’elles collent. Égouttez de nouveau, mettez les dans un saladier et arrosez légèrement d’huile d’olive.

Puis écossez les fèves fraîches. Plongez-les 5 minutes dans une casserole d’eau bouillante et salée. Égouttez et laissez refroidir. Couper le tofu nature en très fines tranches. Faites-les revenir 3 minutes de chaque côté à feu moyen dans une poêle huilée. Coupez ces tranches en petits carrés. Laissez refroidir et réservez.

Ensuite, émincez l’oignon nouveau finement. Lavez et coupez les radis en rondelles. Mélangez tous ces ingrédients dans un grand saladier. Ajoutez les graines germées aromatiques choisies, le raifort par exemple, les graines de courge et de sésame et la coriandre ciselée. Placez le saladier au réfrigérateur 30 mn.

La sauce : mélangez tous les ingrédients un à un. Versez la sauce sur la salade juste avant de servir et bien mélangez. A déguster bien frais !

Ne loupez pas le #2,

…la suite des graines aromatiques : graine germée de coriandre, graine germée de carvi, graine de fenouil et d’autres si on trouve, à moins que vous n’ayez quelques suggestions ?