Blog :

La slow cosmétique : pour plus de cosmétiques naturels

Depuis 2012, une association belge promeut la slow cosmétique. Le but de cette association internationale est de militer pour des cosmétiques plus sensés. Parce que prendre soin de soi ne doit pas se faire au détriment de la planète, développer plus de cosmétiques naturels semble une évidence.

savon naturel - cosmétique naturel
savon naturel

L’association Slow Cosmétique défend plus d’une centaine de marques qui ont fait le choix de produits de qualité, plus sains et plus écolos. Les cosmétiques naturels doivent être à la portée de tous et pas seulement des plus riches.

Qu’est-ce que la slow cosmétique ?

Une autre façon de consommer la beauté, tout simplement. La slow cosmétique s’inscrit dans une démarche globale. Ethique et écologie se joignent à une volonté de promouvoir un mode de consommation sain, naturel et raisonnable.

La slow cosmétique s’inscrit dans une démarche positive visant à améliorer la qualité des pratiques cosmétiques.

Quels sont les critères d’une slow cosmétique ?

La slow cosmétique répond à 4 critères essentiels : cosmétique intelligente, cosmétique raisonnable, cosmétique écologique et cosmétique humaine.

  • Un slow cosmétique doit être intelligent. Il doit répondre de manière adéquate et raisonnée aux besoins de la peau. Un produit slow cosmétique utilise donc des ingrédients issus des ressources disponibles qui apportent quelque chose de positif à la peau.
  • Un produit slow cosmétique doit être raisonnable. Il limite le nombre d’ingrédients et de gestes nécessaires au maintien en bonne santé de la peau.
  • Écologie et slow cosmétique. La Slow Cosmétique est formulée et pratiquée dans le respect de l’environnement. Les marques et produits qui adhèrent au mouvement Slow Cosmétique privilégient les ingrédients naturels et biologiques les moins transformés dans leurs formules. Ce principe exclut tout ingrédient issu de la chimie de synthèse, de la pétrochimie, de l’industrie plastique, de l’exploitation animale, ainsi que tout ingrédient potentiellement polluant pour l’environnement ou l’organisme.
  • Une slow cosmétique humaine. La slow cosmétique exclut tout ingrédient et toute technique potentiellement toxique pour l’être humain ou l’animal.

Quel est l’intérêt de la slow cosmétique ?

L’intérêt principal réside dans l’amélioration des produits que l’on utilise sur soi. Mais il s’agit également de sauvegarder les ressources naturelles et la planète. Le mouvement slow cosmétique s’inscrit dans une démarche globale. On ne peut pas promouvoir la santé et l’écologie en utilisant des produits cosmétiques qui contiennent des dérivés de pétrole ou utilise des ressources naturelles rares et précieuses sans aucunes précautions.

Comme chaque année, l’UFC a publié une liste de cosmétiques utilisant des matières controversées ou dangereuses pour l’homme et la nature. Allergène, irritants ou perturbateurs endocriniens se retrouvent dans des produits sensés prendre soin de nous.

Notre peau représentant une grande surface, c’est une porte d’entrée gigantesque pour tous ces produits à l’intérieur de notre organisme.

Logo slow cosmétique pour des cosmétiques naturels
Logo association Slow Cosmétique

Pour limiter au maximum ces échanges privilégiez des cosmétiques naturels et bio, mais attention qu’ils portent bien un label.

Le label charte Cosmebio en est un exemple comme sur les produits « Senteurs du Sud ». Les Tendances d’Emma adhèrent également à la charte de l’association Slow Cosmétique.

label cosmebio
label charte Cosmebio

 

 

En cas de doute regardez bien la composition de vos produits cosmétiques comme lorsque vous achetez de la nourriture. Et sinon vous pouvez toujours tenter les cosmétiques faits maison. Mais ça c’est pour une prochaine fois !

 

Manger mieux sans rien jeter, un geste positif !

manger mieux - panier frais
Manger mieux sans rien jeter !

De votre panier à la planète, de votre santé à la solidarité, manger mieux pour faire de votre repas un geste citoyen, voilà un défi à relever ! Locavores ou adeptes du bio, accro de l’alimentation crue, végétarien, ou juste sensible à la qualité de votre assiette : on est tous concernés !

Read More

L’alimentation saine au bureau avec le fast-food healthy

L’alimentation saine au bureau avec le fast-food healthy

Avoir une alimentation saine au bureau, si, si, c’est possible.

Avec des emplois du temps surchargés, tous les jours, il n’est pas forcément facile d’intégrer dans la routine quotidienne de préparer un repas pour manger sainement le lendemain midi. Mais finalement une alimentation saine est aussi possible au bureau.

Il existe plusieurs solutions, assez simples à mettre en place pour continuer à manger sainement, même au bureau tous les midis. En voici quelques-unes :

  • Préparer une ou deux portions en plus la veille pour qu’il en reste suffisamment pour en emporter au bureau. Ça ne prend pas plus de temps, mais il faut y penser. Le risque, si vous avez des gourmands ou des affamés à table, c’est qu’il ne restera rien.
  • Préparer le repas du lendemain la veille. Après le repas du soir, prendre un petit moment pour préparer le repas du lendemain pour éviter d’avoir à le faire en rentrant du travail. Cela évite de ne pas avoir de reste, mais l’embêtant c’est qu’on n’y pense pas forcément, surtout si l’on est fatigué de la journée.
  • Prévoir les repas à l’avance. On ne perd pas de temps à réfléchir quoi préparer laliste de coursesliste est déjà prête. Autre avantage, en préparant les menus à l’avance on peut anticiper la liste des courses. On fait des économies tout en limitant le gaspillage alimentaire. Après il faut se tourner vers une des solutions précédentes pour préparer les repas.

Des aides à la préparation maison

Il existe tout un univers d’ustensiles de cuisine fait pour vous faciliter la tâche et vous aider à préparer une alimentation saine et variée à la maison : boites de conservation, jolies boites-repas (type bento japonais, avec ou sans couverts), boites isothermes, robots multifonctions, superblenders, déshydrateurs, machine à emballer sous vide…

Si malgré toutes ces astuces, vous n’arrivez pas à préparer votre repas à l’avance pour manger au bureau ou tout simplement vous ne pouvez pas emporter votre repas, il reste la possibilité d’aller acheter son repas.

Le restau tous les jours ça peut revenir cher à la longue. Le fast-food n’est pas une meilleure solution. En plus, cela peut avoir d’énormes conséquences sur votre santé.

Trouver un supermarché pour acheter de quoi manger. C’est beaucoup moins cher qu’aller au restaurant, mais pas forcément meilleur pour la santé. Et encore faut-il avoir un supermarché à proximité de son bureau.

La solution miracle, pour les jours où vous n’avez pas envie ?

sandwich-légumes

Depuis quelques années, on voit fleurir des fast-food healthy. Loin du burger dégoulinant de sauce et des frites imbibées d’huile et de sel, ou des sandwiches au beurre et à la mayonnaise, ces fast-food d’un nouveau genre proposent une nourriture saine, variée et équilibrée. Pour des prix raisonnables la plupart du temps, vous pourrez y trouver un palliatif aux repas préparer à la maison si vous n’en avez pas eu le temps. À tendance végétarienne ou omnivore, il y en a pour toutes les sensibilités. On peut même en trouver des vegan, à Paris ou en province. C’est aussi une manière de profiter d’un moment convivial avec ses collègues de bureau tout en conservation une alimentation saine.

Une Saint Valentin végétarienne…Épisode 3 !

Une soirée les yeux dans les yeux ? Mariez couleur et passion, saveurs et vitalité, ingrédients et sentiments ! Une série veggie à concocter et déguster passionnément…et si vous avez manqué l’épisode 1, pas de panique, il est  ! et l’épisode 2, il est ici ! Après l’épisode 3 de notre Saint Valentin végétarienne, on vous laisse…en tête à tête.

St valentin 3 dessert

Episode 3 : Douceur Poire Amande au Cœur Chocolat

Ustensile : votre Blender préféré et deux ramequins individuels de 10cm de diamètre.

Ingrédients

Gâteau :


  • 75 g de poudre d’amande
  • 25 g de sucre de canne complet
  • 
10 g de fécule de maïs
  • 
1/2 c. à café de vanille en poudre
  • 10 g d’huile d’olive
  • 
75 g de purée de poire ( à réaliser au préalable avec votre extracteur de jus ou votre mixeur)

Cœur chocolat :


  • 10 g de chocolat noir
  • 10 g de purée de noisette
  • 20 g de purée de poire

Décoration :10 g de chocolat noir
 et au choix : fleurs comestibles, agrumes, épices,…

Préparation :

Premièrement, le Gâteau :
Commencez par mélangez la poudre d’amande, le sucre, la fécule et la vanille dans un saladier. Puis ajoutez l’huile d’olive et la purée de poire et mélangez bien.
Ensuite, huilez les ramequins et versez-y la préparation. Enfournez à 160°C environ 20 minutes. Laissez refroidir complètement.
Quand le gâteau est bien froid, démoulez-le. Découpez ensuite un cœur au centre du gâteau avec un emporte-pièce.
Découpez le cœur en 2 dans l’épaisseur et réservez l’un des 2 cœurs pour en faire un biscuit.
Replacez le gâteau dans le moule et disposez l’un des cœurs au centre.

Ensuite, le Cœur chocolat :

Commencez par faire fondre le chocolat dans une casserole à feu très doux ou au bain-marie.
Hors du feu, ajoutez les purées de noisette et de poire puis mélangez jusqu’à obtenir une pâte onctueuse. Versez-la au centre du gâteau, par-dessus le cœur. Décorez de fleurs ou de zeste d’agrumes. Laissez refroidir.

Enfin, le Biscuit cœur :

Reprenez le cœur mis de côté. Faites fondre à nouveau 10 g de chocolat. Étalez sur la surface du biscuit.
Ajoutez une pincée de piment ou d’épices. Décorez de fleurs ou de zestes d’agrume. Laissez le glaçage au chocolat durcir avant de déguster.

Petite déco, lumière tamisée et musique zen : votre Valentin(e) végétarien(ne) est conquis(e) à vie ! Merci la Saint-Valentin Végétarienne !

Une Saint Valentin végétarienne…Épisode 2 !

Une soirée les yeux dans les yeux ? Mariez couleur et passion, saveurs et vitalité, ingrédients et sentiments ! Une série pour une Saint Valentin veggie à concocter et déguster passionnément…et si vous avez manqué l’épisode 1 de notre Saint Valentin végétarienne, pas de panique, il est  !

Episode 2 – Pastilla Végétarienne sarrasin et oignon rouge

Ingrédients:image pastilla episode 2

  • 8 à 10 feuilles de brick
  • 120 g de sarrasin cru + 2 fois son volume d’eau
  • 3 oignons rouges
  • 1 cuillère à café de curry en poudre
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 2 cuillères à soupe de tamari
  • 1 cuillère à café de miel
  • 1 œuf
  • 2 cuillères à soupe de graines de chia
  • 1 cuillère à soupe de beurre de cacahuètes.
  • Préparation :
    Commencez par éplucher et émincer les oignons rouges. Ensuite, faîtes chauffer un filet d’huile d’olive dans une poêle, à feu très doux. Mettez à fondre les oignons, versez le tamari, le miel, le curry en poudre. Les oignons doivent être transparents.

Ensuite, ajoutez le sarrasin et l’eau. Laissez cuire pendant une dizaine de minutes. Ajoutez enfin les graines de chia, le beurre de cacahuètes. Mélangez bien et laissez refroidir. Ajoutez l’œuf battu.

Dans un second temps, faites préchauffer le four à 180°.

Préparer le petit nid de pastilla :

Dans un moule rond d’environ 20/25 centimètres de diamètre, posez une feuille de brick au fond du moule. Ajoutez 5 feuilles tout autour, chacune débordant de moitié hors du plat. Versez la garniture au sarrasin. Rabattez les bords des feuilles de Brick à l’intérieur. Recouvrez des dernières feuilles et rentrez les bords dans le moule.

Enfin, enfournez 20 mn environ, jusqu’à ce que les feuilles de brick soient dorées. Une petite salade de verdure à votre goût  accompagnera joliment cette pastilla  à effeuiller délicatement.

Rendez-vous le mardi 14 février 2017 pour le 3ème et dernier de notre série Saint Valentin végétarienne…

Saint Valentin végétarienne… épisode 1 !

Valentin et Valentine les yeux dans les yeux.  Couleur et passion, saveurs et vitalité, ingrédients et sentiments ! Une série veggie à déguster passionnément pour la Saint Valentin…

Episode 1 – Saint Valentin – Une soirée givrée et craquante !

Cocktail Passion givrée
Vous pouvez adapter cette recette avec votre extracteur de jus et de bons produits bio. Un cocktail tonique pour débuter votre tête à tête !Saint valentin épisode 1 Duo Cocktail

Ingrédients pour 2×2 verres :
•    540 ml de jus de grenades
•    180 ml de jus d’oranges
•    2 cm de racine de gingembre
•    6 glaçons
•    1 grenade

Préparation : Épluchez le morceau de gingembre. Coupez-le en fines rondelles et mettez dans un shaker. Ajoutez le jus d’orange et le jus de grenade. Secouez, laissez infuser 15 minutes. Pendant ce temps décortiquez un morceau de grenade de façon à obtenir environ 2 cuillères à soupe de grains. Au bout de 15 minutes, filtrez le jus, versez dans de jolis verres, ajoutez les glaçons et 1/2 cuillère à soupe de grains de grenade par verre.

Chips de patates douces et betteraves en fleur

St Valentin 1 Chips de légumes
Ingrédients : 1 betterave crue, 2 patates douces, 1 l d’huile de pépins de raisin, Fleur de sel

Préparation : Lavez les légumes, essuyez-les. Épluchez-les (ou laissez la peau si vous préférez). Émincez-les (à l’aide d’une mandoline de préférence), afin d’avoir de très fines tranches. Mettez les rondelles de patates douces à tremper quelques minutes dans de l’eau tiède, (pour éliminer l’amidon). Égouttez-les sur du papier absorbant. Épongez les betteraves sans les faire tremper.

Pour des chips « vitalité », utilisez un déshydrateur qui conservera les qualités nutritives de vos légumes, ou étalez vos tranches sur une plaque à four huilée et procédez à une cuisson lente inférieure à 60°. Préparez les chips de préférence peu de temps à l’avance. Elles restent ainsi croustillantes.

Présentation : composez des verrines fleuries en alternant chips de betteraves et chips de patates douces. Décorez de graines, ou de traits de paprika, cumin ou curry. Accompagnez de sauces snacking crues et énergétiques comme la sauce nacho vegan subtilement épicée (merci www.lafrancecrue.fr ).

Rendez-vous le lundi 13 février 2017 pour l’épisode 2 de notre série Saint Valentin végétarienne…

Quelques idées pour passer une bonne Saint Valentin.

Souvent la Saint Valentin est associée à un bon petit repas avec son/sa amoureux-se. Mais si vous n’avez pas le temps ou l’envie de vous creuser la tête pour préparer un repas, voici quelques pistes pour faire un maxi effet avec peu de choses.

coeur-épices

Les aliments aphrodisiaque naturels

Il n’est pas rare d’entendre que tel ou tel aliment possèderait des vertus aphrodisiaques. C’est le cas des huitres par exemple. Mais ce n’est pas forcément du gout de tout le monde. Alors avant de vous lancer dans une recette improbable d’huitre à la purée de banane et sa sauce au chocolat-gingembre, voici quelques exemples d’ingrédients que l’on trouve dans presque toutes les cuisines et qui sont réputés pour leurs vertus aphrodisiaques.

Effet 100% non garanti !

Le chocolat.

Préférez le chocolat noir. En plus de contenir de nombreuses substances actives, le chocolat noir est aussi le meilleur pour la santé. Une étude américaine a montré que plus on mangeait de chocolat dans un pays, plus on comptait de prix Nobel dans la population.

La banane.

Sa réputation sulfureuse serait surtout due à sa forme ! Mais sinon, la banane reste un fruit très énergétique et riche en potassium. Idéale pour éviter les petits creux en milieu de journée.

L’avocat.

Quant à lui, il doit sa réputation au sens de nom d’origine. Ceci dit, si comme pour la banane ses vertus aphrodisiaques sont loin d’avoir été prouvées, ses qualités nutritionnelles sont quant à elles incontestables.

La menthe.

Cette plante au gout frais est utilisée depuis longtemps pour ses vertus médicinales. Entre autre, elle a des propriétés stimulantes.

Le gingembre.

Cette racine a une réputation qui lui colle au dos depuis le Moyen-Âge. Ses vertus aphrodisiaques sont liées à la sensation de chaleur qui se répand après son ingestion.

Le curry.

Beaucoup d’épices auraient des vertus aphrodisiaques. Vous ne savez pas laquelle aura le meilleur effet ? Essayez le curry. La plupart des épices qui le composent ont des effets stimulants. Vous ne pourrez pas vous tromper.

Les artichauts.

Longtemps, l’artichaut a été interdit aux femmes en raison de ses supposées vertus aphrodisiaques. Cependant, c’est bien une reine de France qui en a généralisé la culture et la consommation. Aujourd’hui, l’artichaut est surtout consommé pour ses propriétés coupe-faim.

La pomme de terre.

Oui, oui, la pomme de terre, mais seulement en Amérique du Sud. Donc à moins de faire un aller-retour express pour la Saint Valentin. Sinon c’est la famille de la pomme de terre qui a mauvaise réputation. En effet, la famille des solanacées compte plusieurs membres responsables d’hallucinations comme la belladone et la réputation sulfureuse de la pomme de terre est liée à cette parenté.

L’oignon cru.

Bon ce n’est peut-être pas l’ingrédient le plus glamour. On aurait même plutôt tendance à penser que l’oignon aurait un effet contraire à celui recherché. Et pourtant l’oignon cru aurait des vertus aphrodisiaques tout comme l’ail.

Et bonne Sant-Valentin sinon !

Avec tout ça, les vertus aphrodisiaques des aliments ne sont pas prouvées, mais rien ne vous empêche d’essayer. Au pire, vous aurez une alimentation plus équilibrée.

PS : Davidson Distribution a créé des offres spéciales Saint Valentin, venez-les découvrir ! https://www.davidson-distribution.com/332-Beaute

Pour vous, LA recette du petit-déjeuner énergétique et plein de vie !

crème budwig2Envie de changer de petit-déjeuner ? Éviter la fringale de 11H qui vous jette sur les pires gourmandises du distributeur ? Une petite recette miracle ? La Crème Budwig, dite aussi délice du matin ou crème de cent ans, ne date pas d’hier. Vous connaissez ? Non alors suivez le guide.

La petite histoire de la Crème Budwig 

Oui ! On a craqué sur cette belle histoire qui en plus met à l’honneur deux femmes médecins exceptionnelles, pionnières des questions de qualité alimentaire !

Au cœur de cette recette, Catherine Kousmine (1904-1992), médecin-chercheuse d’origine russe. Elle a consacré sa vie à démontrer le lien étroit entre santé et alimentation. Johanna Budwig, allemande, (1908-2003), docteur et chercheuse en physique-chimie, a participé à nombre des travaux du Dr Kousmine. J.Budwig fut la première à mettre en évidence la différence entre les acides gras naturels saturés et insaturés, et à mettre en garde contre les graisses hydrogénées synthétiques. Au fil des ans, les deux femmes, portées par les mêmes sujets de santé alimentaire, deviennent amies. Pour lui rendre hommage, le Dr Kousmine baptise sa recette la Crème Budwig ! C’est beau !

La crème Budwig, énergie et équilibre dans un bol dès le petit-déjeuner !

Ce bol de « crème » de texture ferme et goûteuse, fraîche et sucrée à la fois, se prépare à la minute. Très vite, vous ne pourrez plus vous passer de son effet rassasiant et vitalisant.

Les ustensiles : un pilon et un récipient ou vieux moulin à café ou encore moulin à grains  pour réduire vos graines oléagineuses en farine grossière / un blender ou fouet à main, pour émulsionner l’huile dans le lait végétal.

La recette originale du Dr Kousmine doit respecter les proportions indiquées et permet d’alterner des aliments par catégorie, ce qui offre de multiples variantes.

  • 4 cuillères à café de yaourt de soja, (ou en alternance : de lait de riz, de châtaigne, ou de tofu)
  • 2 cuillères à café d’huile de première pression à froid : lin, tournesol, carthame, noix, sésame, bourrache (très chère), en alternance mais en favorisant l’huile de lin
  • 1⁄2 citron,
  • Une banane ou une pomme bien mûre écrasée pour servir de liant
  • 1 à 2 cuillère(s) à café d’une seule sorte de graines oléagineuses (lin ou tournesol ou sésame ou amande ou noix ou noisette ou pignon) entières ou fraîchement moulues, à tremper la veille.
  • 2 c. à c. de graines d’une des céréales complètes suivantes, fraîchement moulues (et crues) suivantes : sarrasin ou riz complet ou grains de millet (pas de blé et ses dérivés)
  • Un fruit frais de saison (en alternance) : pomme (avec sa peau), prune, poire, raisin, abricot, pêche, fraises, kiwi…coupé en morceau ou râpé.

Vivifiante et sans gluten, la crème Budwig version hiver ! 

Avec 1 pomme / le jus d’un citron / 1 poire /100 g de lait de châtaigne / 2 c. à c. d’huile de noix / 2 c. à c. de pignons de pin / 2 c. à c. de graines de sarrasin.

Préparation :

  • Écrasez la pomme bien mûre en mixeur à main ou en extracteur ou râpez-la finement (liant)
  • Préparez votre farine en meulant les graines de sarrasin (préalablement trempées la veille pour démarrer une germination tonifiante)
  • Versez le lait de châtaigne dans un saladier ou un blender et ajoutez-y l’huile de noix.
  • Émulsionnez l’huile dans le lait au fouet ou au blender : étape essentielle qui permet de mieux assimiler l’huile
  • Pressez le citron, ajoutez-le au lait et à l’huile puis mélangez.
  • Coupez ou râpez la poire et mélangez-la au reste.
  • Enfin, ajoutez la farine de sarrasin préparée, les pignons ainsi que la pomme déjà écrasée, mélangez et régalez-vous !

Version booster ++ : utilisez des graines de céréales germées (celles listées plus haut).

Zoom sur le régime Kousmine : du naturel avant tout !

Les grands principes de ce régime, aujourd’hui évidents, ne l’étaient pas du tout au tournant des années 50, quand l’alimentaire industriel explose. Nos deux héroïnes étaient avant-gardistes et téméraires, il faut le dire !

Le principe :

  • pas de produits raffinés
  •   seulement 1 portion maigre de viande par semaine, (foie notamment) et jamais le soir
  • des fruits et légumes crus, légumes cuits à basse température
  • 1 portion de laitage (végétal) et huile extraite à froid (alterner le type), associés et émulsionnés sur les crudités
  • ajouter 1 portion d’un type d’oléagineux crues et moulues
  • 1 portion de céréales complètes à varier le plus possible.