C’est le printemps ! Croquez la vie tout cru !

C’est le printemps ! Croquez la vie tout cru !

lanières de chou rouge

Manger cru, on le répète, c’est un peu la clé de votre énergie en ce début de printemps. Pour tous, le système digestif est le point d’ancrage de toxines accumulées de l’hiver, qui nous rendent lourds et mous. Réveillez vos papilles et votre organisme avec deux recettes pleines de gaité ! Allez, du cru ce week-end !

Croquez du cru, c’est votre vraie nature !

Pour certains, le cru est un principe alimentaire quotidien et unique. Mais, pour la majorité d’entre nous, on les oublie un peu trop en hiver, ces crudités, et pourtant…

En faisant un petit tour du côté des philosophies asiatiques anciennes, nous ne devrions faire qu’un avec la nature en toute chose, et particulièrement pour notre alimentation.

Oui, il faut le répéter : chaque repas devrait commencer par une crudité toute l’année ! Alors en ce printemps, il n’est pas trop tard pour bien faire. Le printemps est le bon moment pour retrouver un rythme de vie et une alimentation plus naturels.

Pensez cru, mâchez cru et écoutez votre corps !

Pourquoi ? Croquer du cru est indispensable à la digestion. Croquer signale à notre système digestif que nous démarrons une ingestion d’aliments. Cela fait saliver, ce qui prépare l’estomac à digérer.

Par ailleurs, pour bien assimiler, il est recommandé de mâcher longuement afin de réduire à l’état de bouillie avant d’avaler. Ce geste essentiel va, en retour, informer notre estomac de la quantité à attendre et donc donner une impression de satiété qui vous évitera de finir le repas avec la peau du ventre trop tendue, source d’inconfort digestif pour ensuite vous retrouver avec un creux à l’estomac !

Enfin, pour un repas bien absorbé, respectez quelques règles si vous constatez que votre digestion n’est pas toujours facile. Manger les fruits à distance des repas ou dans vos crudités, comme les pamplemousses, pommes, poires, noix. Buvez quinze minutes avant le repas, et pas au milieu.

Crudités santé, crudités gaité 

Période de renaissance, le printemps nous attire vers plus de couleurs, de lumière, de vie. C’est, pour notre organisme, un grand réveil après une longue saison de repli.

Pour se référer à la diététique chinoise, il y a des aliments énergétiquement en phase avec le printemps, comme avec chaque saison. Du temps où notre agriculture était locale et naturelle, nos anciens eux-aussi ne se posaient pas toutes ces questions !

Donc reprendre contact avec votre vraie nature, c’est tenir compte des légumes et fruits locaux, de sources identifiées, raisonnées, voire bio, mais absolument de saison et le plus possible d’origine locale.

Il est vrai que quelques produits exotiques peuvent vous être bénéfiques, mais là aussi considérer leur saisonnalité de production dans le pays d’origine. En dehors de cela, ils ne sont très souvent ni gouteux ni de texture agréable (avocats, ananas, bananes)

Pour manger équilibré, sortir et marcher d’un pas rapide, donner du mouvement au corps est impératif, pour ressentir ce besoin de simplicité, d’énergie, et même de pureté.

Puis, pour permettre aux aliments de saison de vous apporter tous leurs bienfaits, préparez vos intestins en introduisant en cette saison un peu plus d’aliments de saveur acide/aigre pour tonifier le foie et stimuler le système immunitaire.

Des assiettes de cru tout sourire !

Pour stimuler votre appétit de cru, composez des assiettes attractives,  aux couleurs et aux formes plaisantes, par exemple à l’aide d’un coupe-légumes manuel ou d’un spiralizer. Çà change tout, notamment pour les enfants !

Pour bien démarrer votre week-end on vous suggère deux recettes de crudités au top en cette saison : une flexitarienne et une Vegan. Comme çà, pas de jaloux !

Salade multicolore à emporter

Là, c’est une petite recette perso rapide, économique, base de quelques variantes tout au long du printemps. Je l’emporte même au bureau, en bonne quantité, cela fait mon repas pour moins de 5€ !

Ingrédients pour une personne

Une feuille de batavia : déchirée rapidement / chou rouge : deux belles tranches, d’un demi centimètre de large, lavées et défaites simplement en lanière / carottes : une grosse, ou deux si ce sont des petites nouvelles bien meilleures pour cette recette, lavée(s) et épluchée(s) / avocat : un, oui en cette saison, on les trouve de bien meilleure qualité qu’au mois d’août / fenouil : un demi / maquereau au naturel : une demi boite de 150g, bien égoutté et émietté / un filet d’huile d’olive, un filet de vinaigre de cidre, une cuillère à café bombée de graines de sésame, gingembre.

Mettez successivement dans votre boite-repas :

La batavia émincée

Les lanières de chou rouge

Les spaghettis de carottes taillées par votre coupe-légumes ou votre spiralizer

Les lanières de fenouil, de même, taillées avec votre spiralizer, soit en frites minces, soit en courtes tagliatelles

L’avocat coupé en cubes

Les morceaux de maquereau

Les graines de sésame

L’assaisonnement

Ne mélangez pas, vous le ferez au bureau, cela évitera que la salade cuise trop, que l’avocat se décolore avec le chou rouge.

Salade crue de betteraves et céleri rave au tofu braisé

Pour une personne

Mélangez céleri rave et de betterave crue taillées en tagliatelles, ou en spaghettis avec votre spiralizer ou votre coupe-légumes

Ajoutez :

Le tofu, découpé en lanières rapidement sauté avec le sel, le poivre, et un épice que vous aimez : une cuillère à café de moutarde, ou du gingembre.

1 gousse d’ail écrasée, le jus d’un citron (on peut aussi mettre le zeste), huile d’olive, graines de sésame et de tournesol toastées dans une poêle, poudre de Zaatar, coriandre, persil (suffisamment pour bien colorer le plat!)

Bonnes crudités !

A propos

Laissez un commentaire